PATTON CHARLIE ou CHARLEY (1881 ou 1891-1934)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Généralement considéré comme le fondateur du Delta blues, Charlie Patton est en tout cas l'un des premiers bluesmen à s'être imposé hors de cette région du Mississippi. Son abondante œuvre enregistrée prouve son succès et tous ceux qui l'ont vu ou côtoyé ont été fortement marqués par la force de sa musique et par son charisme. Il a exercé une influence considérable sur la plupart des grands musiciens du Delta, autant avant la Seconde Guerre mondiale – Bukka White, Robert Leroy Johnson, Big Joe Williams, Son House... – que sur ceux qui ont émigré à Chicago ou à Detroit dans les années 1940 et qui y ont transposé sur un mode électrique et orchestral le style, la manière et même le répertoire de Charlie Patton : Howlin' Wolf, Muddy Waters, Willie Dixon, John Lee Hooker...

Rappelons les caractéristiques du Delta blues, cette forme de musique surgie d'une étroite bande de terre située au sud de Memphis, entre le fleuve Mississippi et la rivière Yazoo et figurant peu ou prou la lettre delta. À l'instar de Charlie Patton, le chanteur de Delta blues est totalement impliqué dans sa musique, qu'il crée à mesure que progresse le morceau : ces bluesmen ont souvent affirmé qu'ils ne composaient pas mais qu'ils « ramassaient des versets flottant dans l'atmosphère ». Le chant est tendu et véhément, les versets emplis de métaphores s'imbriquent les uns dans les autres sans logique apparente mais en tissant une trame poétique hautement évocatrice. Le jeu de guitare, avant tout rythmique, semble simple mais se révèle, à l'étude, très imaginatif et parfois d'une réelle complexité, notamment dans l'harmonisation des figures avec le chant. Le bottleneck ou le slide sont très souvent utilisés, de même qu'une grande variété d'accords ouverts, même si, avec le disque, certains (sol et ouverts) ont fini par s'imposer comme des normes. Par-dessus tout peut-être, le Delta blues se caractérise par des basses puissantes et un rythme lancinant et syncopé qui finissent par produire une mélopée plus qu'une mélodie.

Malgré les efforts de ses exégètes (dont le plus important a été le guitariste et ethnomusicologue John Fahey), on ne connaît guère la vie de Patton. Il serait né près de Bolton (Mississippi), peut-être en avril 1881, peut-être en 1891. On sait qu'il devint musicien itinérant afin d'échapper au travail dans les plantations. Il acquiert la renommée par son rythme hypnotique, son chant passionné et vibrant, des compositions décrivant la vie quotidienne de ses contemporains – comme le célèbre High Water Everywhere sur les crues du Mississippi, Screamin' and Hollerin' the Blues, A Spoonful Blues, Tom Rushen Blues ou Pony Blues – et, surtout, pour son jeu de scène extraverti. Découvert par le commerçant et producteur H. C. Speir, Patton va à Chicago et enregistre en cinq ans pour les labels Paramount et Vocalion, entre 1929 et 1934, plus de 70 titres qui constituent l'un des apports les plus solides du premier Delta blues, constamment repris et adapté depuis lors. Alcoolique et cocaïnomane, ayant constamment maille à partir avec la police et la justice du Mississippi, Patton meurt, d'une crise cardiaque semble-t-il, à Indianola (Mississippi), le 28 avril 1934.

Son œuvre puissante, sensuelle, évocatrice, ainsi que l'atmosphère de mystère qui a entouré la vie du personnage n'ont cessé de fasciner musiciens, chercheurs et amateurs, au point que ses compositions continuent d'être étudiées musicalement et textuellement et que sa discographie complète a été rééditée de nombreuses fois. Parmi ces rééditions, Charley Patton. Complete Recordings, 1929-1934 (JSP Records 7702), qui regroupe en cinq CD tout l'œuvre enregistré de Patton, est celle qui possède la meilleure qualité sonore.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Gérard HERZHAFT, « PATTON CHARLIE ou CHARLEY (1881 ou 1891-1934) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/patton-charlie-ou-charley/