PASCAL ET PORT-ROYAL (L. Marin)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Depuis les années 1970, rares sont les œuvres « savantes » qui se présentent aussi comme méditations. Méditation est un mot proprement classique, dont la teneur est tout à la fois philosophique et spirituelle, transitive et intransitive. Il a un sens pour Descartes, pour Pascal plus encore, et il en a un fort voisin pour Louis Marin, dont l'œuvre s'est constituée de réfléchissements sur elle-même, comme si elle entendait disposer un secret dont l'énonciation porterait à elle seule toute la révélation, sans qu'il soit expressément énoncé.

Dès ses premiers ouvrages (Le Récit évangélique, La Critique du discours), Louis Marin s'est ainsi constitué une sorte de corpus intime d'énoncés dont le plus remarquable, central dans la Logique de Port-Royal, est le « hoc est corpus meum » de l'Eucharistie. Si cet énoncé sacramentel est pour Marin au centre du problème du langage et du signe, c'est parce que, en tant qu'acte de parole, il figure à lui seul toute la force du discours. En lui se réalise le transfert de la parole à l'être, la transsubstantiation du déictique neutre « hoc » (« cette chose présente ici » que j'indique, qui est à la fois « ce pain » et « pure étantité ») en présence réelle du corps du sujet énonciateur (le Christ), présence réelle et non seulement figurative comme le voudraient les ministres protestants. On touche ici du doigt la « puissance efficace » et quasi miraculeuse du discours où se réalise tout autant, énoncé par le Christ et réitéré par le célébrant, l'effacement du sujet humain dans l'énonciation.

Force du discours, puissance du neutre, épiphanie du retrait et de la vérité dans ce retrait, procès de la représentation en tant qu'elle présentifie l'absent tout autant que l'absence, figure de l'infigurable, manifestation du caché, c'est Pascal encore et la Logique de Port-Royal qui ont inspiré Louis Marin dans l'investigation critique de la représentation qui est au centre de Pascal et Port-Royal, recueil posthume réuniss [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, docteur ès lettres, écrivain

Classification

Pour citer l’article

Daniel OSTER, « PASCAL ET PORT-ROYAL (L. Marin) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pascal-et-port-royal/