PANTHÉON D'HADRIEN (Rome)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le premier Panthéon avait été construit par Agrippa au centre du champ de Mars entre — 27 et — 25, sur le modèle des sanctuaires dédiés aux douze dieux du monde hellénistique, où les rois successeurs d'Alexandre le Grand se faisaient représenter aux côtés des grandes divinités de l'Olympe. Auguste refusa un honneur de ce genre et fit placer sa statue ainsi que celle d'Agrippa, son gendre, dans le pronaos (vestibule) du temple. Hadrien reconstruisit l'édifice en le modifiant totalement mais en respectant l'inscription de dédicace originelle (« Marcus Agrippa, consul pour la IIIe fois, l'a fait ») et en faisant aménager deux niches dans le nouveau pronaos pour les statues d'Auguste et de son gendre. Le Panthéon d'Hadrien comporte, en effet, un pronaos octostyle d'ordre corinthien (les huit colonnes monolithes de la façade sont en granit avec bases et chapiteaux en marbre blanc), relié à une cella (le sanctuaire lui-même) en forme de rotonde. La gigantesque coupole, d'un diamètre de 43,30 mètres, est percée à son sommet d'un oculus de 9 mètres de diamètre ; la hauteur maximale de la cella est égale au diamètre de la voûte, ce qui fait de l'édifice une sphère inscrite à l'intérieur d'un cylindre. Comme le précise l'historien grec Dion Cassius, Hadrien avait conçu ce temple comme « une image du ciel », et il n'est pas douteux que les sept exèdres aménagés sur le pourtour de la rotonde, avec des plans alternativement rectangulaires et semi-circulaires, étaient destinés à abriter les statues des sept dieux planétaires. Construit à l'emplacement du marais de la Chèvre, lieu mythique de l'apothéose de Romulus, la façade du Panthéon était tournée vers le nord du champ de Mars, réservé aux funérailles impériales (bûchers, tombes, temples aux empereurs divinisés).

Panthéon, Rome

Panthéon, Rome

photographie

Véritable prouesse architecturale, le Panthéon est situé sur le champ de Mars, à Rome. Le temple est construit par Agrippa entre 27 et 25 avant J.-C., détruit en 80, et reconstruit par d'Hadrien de 118 à 125. Sa coupole, d’un diamètre de 43,30 mètres, est percée à son sommet d'un oculus... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

—  Gilles SAURON

Écrit par :

  • : professeur d'archéologie romaine à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Gilles SAURON, « PANTHÉON D'HADRIEN (Rome) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pantheon-d-hadrien/