ŒDICNÈME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le mot œdicnème désigne plusieurs espèces d'échassiers constituant la famille des Burhinidés (ordre des Charadriiformes). Le terme, du grec oidein (« enfler ») et knêmê (« jambe »), vient de l'épaisseur des articulations tarsiennes des longues pattes jaunâtres ou verdâtres de l'oiseau. L'œdicnème est parfois appelé courlis de terre en raison de sa taille, proche de celle du courlis avec ses 35 à 50 centimètres de longueur, et de son plumage brun lui servant de camouflage dans les friches et déserts caillouteux qu'il affectionne particulièrement.

Neuf espèces se répartissent entre l'Europe, l'Asie, l'Afrique, l'Australie, l'Amérique centrale et l'Amérique du Sud. La pointe du bec est enflée et la tête est grosse et large. La plupart des espèces sont nocturnes et ont de grands yeux jaunes. Au crépuscule, ces oiseaux émettent des cris plaintifs ou ressemblant à des croassements. Ils se nourrissent principalement de coléoptères et de vers, mais aussi de crustacés, de grenouilles et de souris. Ils peuvent voler, mais restent généralement à terre où ils courent rapidement tête baissée. Les femelles pondent deux gros œufs presque ovales dans un nid construit à même le sol.

L'œdicnème criard, ou courlis de terre (Burhinus oedicnemus) se reproduit de l'Europe méridionale jusqu'à l'Afrique du Nord et à l'Inde. L'œdicnème vermiculé (B. vermiculatus) est une espèce d'Afrique tropicale. L'œdicnème bistrié (B. bistriatus) habite l'Amérique tropicale. Le grand œdicnème (Esacus recurvirostris) niche près des rivières côtières d'Inde et l'œdicnème des récifs (Orthorhamphus magnirostris) vit en Australie.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« ŒDICNÈME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oedicneme/