COURLIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Oiseau limicole de taille moyenne ou grande appartenant au genre Numenius (famille des Scolopacidés, ordre des Charadriiformes), le courlis a un bec en forme de faucille, incurvé vers le bas au niveau de la pointe, un long cou et d'assez longues pattes. Leur plumage, gris ou brun, est strié. Ils nichent à l'intérieur des terres dans les régions tempérées et subarctiques de l'hémisphère Nord et migrent vers des zones très méridionales. Pendant la migration, ils fréquentent les plateaux secs où ils se nourrissent d'insectes et de graines. Les oiseaux qui hivernent occupent les marécages et les bancs de vase côtiers, à la recherche de vers et de petits crabes. Il y a huit espèces distinctes.

Le courlis d'Alaska (N. tahitiensis) niche dans les montagnes d'Alaska et parcourt plus de 9 500 kilomètres pour hiverner dans les îles du Pacifique sud.

Le courlis cendré (N. arquata), avec une longueur de près de 60 centimètres bec compris, est le plus gros des limicoles européens. Cette espèce niche de la Grande-Bretagne à l'Asie centrale.

Le courlis esquimau (N. borealis) est un des oiseaux les plus rares du monde, l'espèce ayant pratiquement entièrement disparu. Il nichait autrefois en grand nombre en Amérique arctique et hivernait dans les pampas d'Amérique du Sud. La population de courlis esquimau chuta radicalement au xixe siècle, les oiseaux étant chassés en masse à des fins commerciales.

Le courlis nain (N. minimus) d'Asie de l'Est ne mesure que 30 centimètres de longueur.

Le courlis à long bec (N. americanus), l'homologue du courlis cendré dans l'ouest de l'Amérique du Nord, a un bec mesurant à lui seul environ 20 centimètres.

Le courlis de Sibérie (N. madagascariensis), le plus gros oiseau de la famille avec ses 60 centimètres de longueur, et le courlis à bec grêle (N. tenuirostris) sont tous deux des oiseaux de l'Ancien Monde.

Le courlis corlieu (N. phaeopus), ou petit courlis, est le plus répandu des courlis. Il niche des deux côtés de l'Atlantique, formant deux races distinctes. Le courlis corlieu d'Eurasie a le croupion blanc alors que la race nord-américaine (autrefois appelée courlis hudsonien) a le croupion noir.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« COURLIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/courlis/