O Bella Destra, INDIA (Sigismondo d')

Auteur

D'India fréquente en 1608 la Camerata Bardi, cercle florentin d'humanistes, de poètes, de musiciens et d'érudits qui va inventer l'opéra. En 1609, il publie à Milan le premier des cinq livres de Le Musiche da cantor solo, qui assurent aujourd'hui sa renommée. De 1611 à 1623, il est «maître de la musique de chambre» à la cour du duc de Savoie Charles-Emmanuel Ier, à Turin. Il a écrit des recueils de musique polyphonique a cappella (madrigaux, villanelles et motets), des arias mesurées, des monodies, chants à une seule voix avec accompagnement instrumental, de la musique sacrée...

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « O Bella Destra, INDIA (Sigismondo d') », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/o-bella-destra-india-sigismondo-d/