NOTRE MUSIQUE (J.-L. Godard)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Éloge de l'amour (2001), en dépit de ses grandes beautés, apparut comme une sorte de relâche dans l'inspiration godardienne, les précieuses confessions de l'auteur ne parvenant pas à masquer un désir décroissant de faire encore des films. Après avoir célébré « l'art du xxe siècle » en élevant le monument des Histoire(s) du cinéma et fait connaître à son œuvre les plus diverses métamorphoses depuis près de cinquante ans, Jean-Luc Godard avait-il encore quelque chose à dire dans un film ? Si la question pouvait légitimement être posée, elle reçoit une réponse très rassurante avec Notre Musique (2004), réussite incontestable où la mélancolie coutumière du cinéaste retrouve la frappe du style de l'écrivain, une énergie intacte et une vraie envie de filmer.

Le propos se développe en trois parties ou « royaumes » : l'Enfer, le Purgatoire, le Paradis. La première et la troisième, qui durent chacune une dizaine de minutes, enveloppent la partie centrale, tournée à Sarajevo. L'Enfer est composé d'images de guerre prélevées dans des films de fiction ou des bandes d'actualité. Godard poursuit son aventure du montage, dont les Histoire(s) ont marqué un aboutissement ; mais ici, le trait n'est pas souligné : il suffit de faire surgir l'horreur de notre monde, de montrer le spectacle de la guerre et de ses conséquences sur les civils, les villes, les paysages. Le Paradis existe probablement en Suisse, au bord d'un lac (lieu de tournage familier au metteur en scène), mais il est gardé par des marines américains – ce qui constitue une prise à la lettre très godardienne du chant des marines, si souvent entendu dans les films de guerre, dans lequel les soldats américains prétendent garder les rues du Paradis...

On retrouve au Paradis, précisément, l'un des personnages principaux de la partie centrale. Olga (Sarah Adler) est une jeune juive qui s'est sacrifiée pour faire entendre une autre voix en Israël. Elle aura fait le voyage de Sarajevo en même temps que les invités des Rencontres du livre (J [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur d'études cinématographiques et d'esthétique à l'université de Paris-Est-Marne-la-Vallée

Classification

Pour citer l’article

Marc CERISUELO, « NOTRE MUSIQUE (J.-L. Godard) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/notre-musique/