NAYPYIDAW

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Située dans le bassin qui s'étend au centre de la Birmanie (Myanmar), dans le sud de la division de Mandalay, Naypyidaw (en birman Nay Pyi Taw, « demeure des rois ») a été édifiée au début des années 2000 pour devenir le nouveau centre administratif du pays.

Les travaux de construction de Naypyidaw ont débuté en 2004 sur un site isolé proche de Pyinmana, à environ 320 kilomètres au nord de Rangoon (Yangôn), la capitale. Affirmant que le déplacement de cette dernière rendrait le gouvernement plus accessible depuis chaque point du pays et désireuse de se protéger d'une éventuelle invasion extérieure (le site de Rangoon, dans le delta de l'Irrawaddy, étant jugé trop vulnérable), l'administration commença à déménager en 2005, d'abord à Pyinmana, puis à Naypyidaw, proclamée capitale en mars 2006. Cette ville, qui ne comptait initialement que des bâtiments administratifs, des hôtels de luxe, des immeubles d'habitation et un aéroport, accueillait principalement des fonctionnaires, dont les familles restaient souvent à Rangoon en raison du manque de commerces, de restaurants et autres services dans la nouvelle capitale. Malgré ses rares infrastructures, la ville nouvelle a été dotée d'un réseau électrique fonctionnant sans interruption – une exception dans le pays. Si l'usage de l'aéroport de Naypyidaw est plus spécialement réservé au personnel militaire, la ville est reliée à Rangoon par la route et le chemin de fer – grâce à la gare voisine de Pyinmana. La population est de 102 400 habitants en 2010.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  NAYPYIDAW  » est également traité dans :

BIRMANIE (MYANMAR)

  • Écrit par 
  • Denise BERNOT, 
  • Pierre-Arnaud CHOUVY, 
  • Renaud EGRETEAU, 
  • Bernard Philippe GROSLIER, 
  • Jean PERRIN
  •  • 29 119 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La Birmanie, entre centre et périphérie »  : […] La Birmanie est un pays de contrastes, mais pas seulement physiques. Les oppositions entre les plaines, les vallées, les plateaux et les montagnes sont largement renforcées par la distribution ethnique et démographique de la population, ainsi que par la diversité des mises en valeur et des modes d'exploitation de l'espace. De fait, la confrontation de la carte ethnolinguistique avec celle du relie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/birmanie-myanmar/#i_45927

RANGOON ou YANGÔN

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 400 mots
  •  • 4 médias

Ancienne capitale et première ville de l'Union de Myanmar (Birmanie), Rangoon (4 millions d'habitants en 2005) est située dans la partie orientale du delta de l'Irrawaddy, à la confluence de la rivière Hlaing (ou rivière de Rangoon) et de la Pazundaung. Orthographiée Rangoon jusqu'en 1989, le nom de la ville a été modifié à cette date en Yangon par les autorités, soucieuses d'imposer une transcrip […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rangoon-yangon/#i_45927

Pour citer l’article

« NAYPYIDAW », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/naypyidaw/