MANDALAY

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Située sur le haut Irrawaddy, Mandalay était en 2004, avec 1 176 900 habitants environ, la deuxième ville de Birmanie. Créée en 1857 pour remplacer Ava Amarapura, elle fut la capitale royale de la haute Birmanie et reste aujourd'hui le premier centre religieux et culturel du pays. La ville-palais, dominée par les Mandalay Hills qui portent monastères et pagodes, s'est doublée, à l'ouest, de quartiers commerçants au plan en damier, caractéristiques de l'ère coloniale. Les villes d'Ava, d'Amarapura et de Sagaing appartiennent maintenant à la conurbation de Mandalay. L'artisanat traditionnel demeure (travail de l'or et de l'argent, du jade, du bronze). Mandalay a été pourvue de quelques activités industrielles traitant les ressources agricoles de sa région : conditionnement du thé, brasseries (bière), industrie cotonnière, centre de distribution du riz de la plaine de Kyaukse. Mandalay possède une université et des instituts techniques.

Birmanie : carte administrative

Birmanie : carte administrative

carte

Carte administrative de la Birmanie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

—  Pierre TROLLIET

Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

Classification


Autres références

«  MANDALAY  » est également traité dans :

BIRMANIE (MYANMAR)

  • Écrit par 
  • Denise BERNOT, 
  • Pierre-Arnaud CHOUVY, 
  • Renaud EGRETEAU, 
  • Bernard Philippe GROSLIER, 
  • Jean PERRIN
  •  • 29 119 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « À la fin de la monarchie birmane »  : […] À partir de 1752, un pouvoir central fort réapparaît, en même temps que la langue birmane prend vraiment figure de langue nationale et officielle, contrairement à ce qui venait de se passer sous les derniers rois de la dynastie de Taung-ngu : dans la Birmanie morcelée, le mōn était, autant que le birman, langue de culture. La cité royale se déplaça beaucoup pendant cette période : d'abord au nord, […] Lire la suite

IRRAWADDY

  • Écrit par 
  • Surinder M. BHARDWAJ, 
  • Thomas R. LEINBACH, 
  • Lewis OWEN
  •  • 2 006 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Géographie physique »  : […] L'Irrawaddy naît de la confluence des rivières Nmai et Mali, qui jaillissent des glaciers des hautes montagnes reculées du nord de la Birmanie. L'émissaire oriental, la Nmai, prend sa source dans le glacier de Languela à la frontière avec le Tibet (Chine). Il présente le débit le plus élevé mais presque aucun bateau ne peut y naviguer en raison de ses forts courants. La Mali, à l'ouest, s'écoule l […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre TROLLIET, « MANDALAY », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandalay/