NALAN XINGDE [NA-LAN SING-TÖ] (1655-1685)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nalan Xingde, appelé aussi Nalan Rongruo, vient du clan de Nara, appartenant à l'aristocratie mandchoue. Élevé dans la culture chinoise, il obtient le titre de docteur à l'âge de vingt et un ans. Après avoir servi dans la garde impériale, il est emporté à trente ans par la maladie. Célèbre par ses ci, poèmes à chanter, il nous a laissé deux recueils poétiques dont le plus connu s'intitule Poèmes d'un buveur d'eau (Yin shui ci). Certains critiques chinois l'ont appelé le Li Yu des Qing. On retrouve dans ses œuvres la même inspiration aristocratique et romantique, la même force et la même sincérité dans l'expression des sentiments. Il n'appartient à aucune école poétique. Peu soucieux de recherche stylistique, il chante avec les mots les plus simples l'amour, l'amitié, la tristesse, et rapporte les impressions trouvées dans la contemplation des choses.

—  Chantal CHEN-ANDRO

Écrit par :

Classification


Autres références

«  NALAN XINGDE [ NA-LAN SING-TÖ ] (1655-1685)  » est également traité dans :

CHINOISE (CIVILISATION) - La littérature

  • Écrit par 
  • Paul DEMIÉVILLE, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Yves HERVOUET, 
  • François JULLIEN, 
  • Angel PINO, 
  • Isabelle RABUT
  •  • 45 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les belles-lettres »  : […] La tendance à faire revivre le passé est sensible dans toute la production littéraire de l'époque mandchoue, ainsi que dans ses arts. Dans les belles-lettres, on voit reparaître l'un après l'autre tous les styles, tous les genres du passé, sans qu'il s'agisse cependant de simples imitations artificielles et stériles : dans beaucoup de ces genres, les écrivains des Qing atteignent une rare perfecti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-litterature/#i_19305

Pour citer l’article

Chantal CHEN-ANDRO, « NALAN XINGDE [NA-LAN SING-TÖ] (1655-1685) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nalan-xingde-na-lan-sing-to/