NAKASONE YASUHIRO (1918-2019)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme politique japonais, Premier ministre de 1982 à 1987.

Né le 27 mai 1918 à Takasaki, dans la province de Gumma, fils d'un riche négociant en bois, Nakasone Yasuhiro étudie à l'université impériale de Tōkyō. Il est diplômé en 1941 et sert comme lieutenant dans la marine impériale durant la Seconde Guerre mondiale. Vers la fin du conflit, il observe de loin l'explosion de la bombe atomique lâchée sur Hiroshima. En 1947, Nakasone est élu à la chambre basse de la Diète, devenant l'un des plus jeunes députés japonais. Il conserve son siège lors de toutes les élections législatives ultérieures et progresse au sein du Parti libéral-démocrate (PLD), occupant plusieurs postes ministériels, notamment aux Transports (1967-1968), à la Défense (1970-1971), ainsi qu'au Commerce extérieur et à l'Industrie (1972-1974).

Lorsque le Premier ministre Suzuki Zenko démissionne en octobre 1982, Nakasone, soutenu par l'influent Tanaka Kakuei, est élu, après quatre tours de scrutin, à la tête du PLD Le parti étant majoritaire au Parlement, il devient de fait Premier ministre du Japon, position officiellement confirmée en novembre 1982 par la Diète. L'opposition arrive à faire tenir des élections législatives anticipées en décembre 1983. Le PLD perd sa majorité absolue, mais Nakasone demeure Premier ministre et forme un gouvernement de coalition.

Durant son mandat, Nakasone renforce les liens avec les États-Unis en augmentant le budget de la Défense nationale et en diminuant les droits de douane imposés aux produits américains entrant sur le marché nippon. Ses efforts visant à accroître les dépenses consacrées à la défense suscitent une vive controverse au Japon. Ouvertement patriote, Nakasone tente de redorer l'image de grande puissance économique de son pays en se rendant régulièrement à l'étranger pour rencontrer ses partenaires. Sur la scène nationale, il initie la mise en place de mesures d'austérité dans l'administration afin de réduire la dette publique.

En octobre 1984, Nakasone voit ses fonctions confirmées à la tête du PLD et entame ainsi un [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  NAKASONE YASUHIRO (1918-2019)  » est également traité dans :

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 082 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre « De l'euphorie spéculative à la mise en cause du « modèle japonais » »  : […] En 1982, l'arrivée au pouvoir de Nakasone Yasuhiro symbolise le statut nouveau, à la mesure de sa puissance économique, que le Japon cherche à obtenir sur la scène internationale. Directeur de l'Agence de défense en 1969 puis ministre du Commerce extérieur et de l'Industrie dans le gouvernement Tanaka, le nouveau Premier ministre, personnage controversé, incarne l'émergence d'un nouveau Japon, «  […] Lire la suite

Les derniers événements

10-13 août 2001 Japon. Polémique après la visite du Premier ministre Junichiro Koizumi au sanctuaire Yasukuni

Nakasone s'était rendu à Yasukuni, en tant que Premier ministre, en 1985. Cette visite provoque des réactions officielles en Chine et en Corée du Sud, pays victimes de l'expansionnisme militaire nippon, et divise l'opinion publique japonaise elle-même. Le message de paix délivré par Junichiro Koizumi, qui déclare que « le Japon ne doit jamais plus  […] Lire la suite

11-22 septembre 1997 Japon. Reconduction de Ryutaro Hashimoto au poste de Premier ministre

Nakasone, en 1984, à être reconduit à son poste. Le 19, Koko Sato, membre du nouveau gouvernement nommé le 11, annonce son intention de démissionner. Condamné pour avoir touché un pot-de-vin dans le cadre de l'affaire Lockheed en 1972, il faisait l'objet, depuis sa désignation par Ryutaro Hashimoto, d'une campagne hostile – soutenue par l'opinion publique […] Lire la suite

2-4 juin 1989 Japon. Élection de Sosuke Uno au poste de Premier ministre

Nakasone Yasuhiro n'est pas impliqué dans le scandale politico-financier Recruit. Mais des révélations parues dès le 4 dans la presse concernant sa vie privée éclaboussent le nouveau Premier ministre, le rendant très rapidement impopulaire.  […] Lire la suite

11-25 avril 1989 Japon. Démission du Premier ministre Takeshita Noboru impliqué dans le scandale Recruit-Cosmos

Nakasone Yasuhiro. L'opposition parlementaire a décidé de refuser de débattre du budget 1989, dont l'exercice débute normalement le 1er avril, tant que Nakasone Yasuhiro ne sera pas venu s'expliquer devant la Diète. Le 25, alors que sa popularité est tombée à 3,4 p. 100, Takeshita Noboru déclare qu'il abandonnera ses fonctions après le vote du budget […] Lire la suite

19 octobre 1987 Japon. Désignation de Takeshita Noboru au poste de Premier ministre

Nakasone Yasuhiro pour lui succéder à la présidence du Parti libéral démocrate (P.L.D.) et devenir chef du gouvernement, le 6 novembre. Le Premier ministre sortant, en choisissant le chef du plus important groupe du P.L.D., mais aussi la personnalité la plus effacée et la plus inexpérimentée en matière internationale, sauvegarde l'unité du P.L.D. tout […] Lire la suite

Pour citer l’article

« NAKASONE YASUHIRO (1918-2019) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/nakasone/