NÆVUS

Un nævus (ou grain de beauté dans le langage courant) est une lésion plane ou saillante, formée en majeure partie de l'agrégation de mélanocytes, cellules cutanées responsables de la synthèse de la mélanine. Des éléments nerveux et du tissu conjonctif sont également présents dans les nævi saillants. Leur couleur varie, allant du brun clair au brun foncé ou au noir. Lorsque des dépôts de mélanine se font dans le derme, couche sous-jacente à l'épiderme, le nævus a un aspect bleuté. Les nævi peuvent être présents dès la naissance, mais en règle générale ils apparaissent pendant l'enfance et évoluent au cours des années.

Nævus

Nævus

photographie

Deux grains de beauté, ou nævus, situés sur la peau à proximité l'un de l'autre. 

Crédits : NRT/ Shutterstock

Afficher

Un nævus nouvellement formé a généralement une surface plane et appartient au type nævus de la zone de jonction (aire située entre le derme et l'épiderme). Parfois, il y demeure, et dans ce cas le risque qu'il prenne une forme maligne s'accroît. Cependant, dans la plupart des cas, il évolue et se situe alors dans le derme où il a l'aspect d'une élevure légèrement saillante (nævus intradermique). Chez l'enfant, l'examen du tissu d'un nævus évoluant peut révéler des transformations ressemblant à un cancer. Cependant, ces lésions restent bénignes. Le mélanome malin ne survient presque jamais avant la puberté.

Les signes décrits ci-après indiquent une évolution du nævus vers une forme cancéreuse : 1) développement d'une zone pigmentée plane autour de la base du nævus ; 2) élargissement progressif d'un nævus préexistant chez l'adulte ; 3) coloration progressivement plus foncée, et, plus fréquemment, perte de la régularité de la pigmentation, avec des variations de couleur allant du très clair au très foncé (probablement le signe le plus évident de développement d'un mélanome malin) ; 4) perte du poil d'un nævus (les nævi pileux se transforment rarement en carcinomes) ; et 5) symptômes évidents, tels qu'une ulcération ou des saignements. Mais le mélanome malin ne dérive pas uniquement d'un nævus pigmenté. Environ 25 p. 100 de ces tumeurs surviennent chez des patients dont la peau est normale. Pendant la grossesse, la taille des nævi peut augmenter et de nouveaux nævi peuvent apparaître. Les nævi disparaissent parfois lors du vieillissement.

—  Universalis

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Classification


Autres références

«  NÆVUS  » est également traité dans :

DERMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Robert DEGOS
  •  • 4 580 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nævo-carcinomes (mélanomes malins) »  : […] dérive des cellules næviques (mélanoblastes). Il était classiquement admis que ce processus malin était presque toujours dû à la transformation d'un nævus pigmentaire datant de l'enfance ou apparu tardivement. Cette dégénérescence doit être soupçonnée lorsque le « grain de beauté » grandit ou se boursoufle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dermatologie/#i_23961

DYSCHROMIES

  • Écrit par 
  • Pierre de GRACIANSKY
  •  • 554 mots

Il est enfin des hyperpigmentations congénitales : les naevi pigmentaires risquant de dégénérer en mélanome malin, l'incontinentia pigmenti du nourrisson laissant des taches pigmentées thoraciques « en jet d'eau ». Les achromies résultent d'une absence de mélanine ou d'un défaut enzymatique qui empêche sa formation. Elles sont congénitales dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dyschromies/#i_23961

Pour citer l’article

« NÆVUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/naevus/