NABU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dieu assyro-babylonien de la sagesse et de l'art d'écrire. Fils de Marduk, dieu devenu national, Nabu partage son destin ; on les associe étroitement à partir du ~ IIe millénaire. Sa ville, Borsippa, est peu éloignée de la capitale, dont le temple principal est dès lors sans cesse cité avec le sien : l'Ezida. Sa spécialité lui valut la dévotion active des scribes. On symbolisait leur divin patron par un calame et par une tablette cunéiforme. L'astrologie lui attribua la planète Mercure. Les Assyriens, qui lui furent particulièrement attachés, contribuèrent, à partir du ~ VIIIe siècle, à le faire entrer en concurrence avec Marduk lui-même, jusqu'en Mésopotamie du Sud.

Prêtre en prière devant les symboles des dieux Marduk et Nabu

Prêtre en prière devant les symboles des dieux Marduk et Nabu

photographie

Le temple consacré à Nabu, dieu de l’écriture et des scribes et fils du dieu Marduk, était le lieu où le nouveau souverain recevait ses insignes royaux. La coutume voulait aussi que les apprentis scribes déposent à son entrée une de leurs tablettes d'exercice, ... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

—  Daniel ARNAUD

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études (section des sciences religieuses) Paris

Classification


Autres références

«  NABU  » est également traité dans :

BIBLE - L'inspiration biblique

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 4 573 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les sources de la doctrine de l'inspiration »  : […] Dans le monde antique, oriental et grec, on croyait volontiers que des révélations divines étaient transmises aux hommes par des personnages inspirés. L'enracinement culturel le plus ancien de la doctrine, juive puis spécifiquement chrétienne, de l'Écriture, est à chercher dans cette Antiquité lointaine. L'Égypte ancienne, déjà, attribuait ses « sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-l-inspiration-biblique/#i_13312

MARDUK ou MARDOUK

  • Écrit par 
  • Daniel ARNAUD
  •  • 442 mots
  •  • 2 médias

Le dieu le plus important du panthéon babylonien, à partir du ~ xii e siècle. C'est, dans la théologie classique, le fils d'Enki-Ea, le dieu de la sagesse, dont il a hérité la science, la magie et une grande compassion pour l'humanité. À l'origine, Marduk n'était qu'un dieu, agraire sans doute, de Babylone , dont le culte ne paraît pas avoir dépas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marduk-mardouk/#i_13312

Pour citer l’article

Daniel ARNAUD, « NABU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nabu/