ZADKINE MUSÉE, Paris

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les artistes invités

Emmanuel Saulnier a inauguré ce nouveau lieu d'exposition par la série des « artistes invités ». De courtes monographies leur sont réservées permettant de rendre compte de l'évolution contemporaine de la sculpture. En 2000, onze volumes étaient parus et deux petites plaquettes qui gardent les traces des différentes installations dans la série ouverte de « l'atelier du sculpteur » :

– No 1, en 1995, Emmanuel Saulnier, Deux Dépendants, avec un texte de Sylvain Lecombre.

– No 2, en 1996, six Sculptures de Louis Chavignier, avec un texte de Mady Ménier. Une œuvre monumentale fut également présentée à la même période au Panthéon, dans la salle voûtée sous le péristyle.

– No 3, également en 1996, Trois Sortilèges de Patrick Corillon autour de trois projets de monuments à Rimbaud, à Apollinaire et à Lautréamont.

– No 4, fin 1996-début 1997, L'Enchantement, premier couplet de l'artiste photographe Florence Chevalier, avec un texte de Régis Durand.

– No 5, en 1997, L'Invisible ouvre la vue de Dominique Labauvie, avec un texte de Robert Fleck.

– No 6, également en 1997, une première exposition estivale collective s'est déroulée dans l'ensemble du musée, Acrobate mime parfait, l'artiste en figure libre, accompagnée d'un catalogue rédigé par Thierry Dufrêne.

– « Hors collection », fin 1996 et début 1997, fut exposée l'œuvre de Rémy Marlot, À perte de vue dans le sens de mon corps, plantée en pleine terre dans le jardin, accompagnée d'une petite plaquette.

– No 7, fin 1997-début 1998, le travail de Brigitte Nahon, conçu à partir de fils et de perles, avec un texte de l'écrivain Jean Lauxerois.

– No 8, en 1998, Le Retour musée Khômbol, par Driss Sans-Arcidet, avec un texte de Stéphane Carrayrou. L'artiste a tissé un lien entre les diverses adresses de Zadkine, nous guide dans les errances du sculpteur : il rapporte les valises de Zadkine des Arques à Paris, retrouve dans la maison du Lot des outils que l'on croyait perdus et les enterre dans le jardin de la rue d'Assas.

– No 9, également en 1998, une seconde exposition collective Jardin d'artiste-de mémoire d'arbre, a [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages





Écrit par :

  • : ingénieur de recherche au Laboratoire de recherche des musées de France

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Michel MENU, « ZADKINE MUSÉE, Paris », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-zadkine-paris/