MONTGOLFIER JOSEPH (1740-1810) & ÉTIENNE (1745-1799)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Expérience aérostatique du 19 septembre 1783

Expérience aérostatique du 19 septembre 1783
Crédits : J.-M. Manaï/ Bibliothèque municipale, Versailles

photographie

Montgolfière

Montgolfière
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie


Papetiers à Vidalon-lès-Annonay (leur ville natale), dans l'Ardèche et, en même temps, pionniers de l'aérostation. Dès 1782, ils expérimentent la force ascensionnelle d'un gaz moins lourd que l'air et enfermé dans une enveloppe, le poids de l'ensemble étant inférieur au poids du volume d'air déplacé. Dans un mémoire à l'académie de Lyon, Joseph Montgolfier décrit les essais effectués d'abord avec l'hydrogène, ce « gaz inflammable » récemment identifié par Henry Cavendish (1765). Des ballons d'étoffe ou de papier s'envolent ; mais ils retombent très rapidement, car l'hydrogène s'échappe au travers des enveloppes. Les tentatives avec l'air chaud seront plus satisfaisantes. Dans sa maison d'Avignon, Joseph Montgolfier fait monter, jusqu'au plafond, des boîtes de taffetas (1,5 m3) gonflées d'air chaud (nov. 1782). Cet essai est répété plusieurs fois à Annonay, avec des appareils plus importants : parallélépipède de 25 mètres cubes, enlevé à 300 mètres ; globe de 220 kilogrammes à plus de 400 mètres. Enfin, le 5 juin 1783, une démonstration, décrite par Étienne Montgolfier, est effectuée à Annonay, devant les membres des états du Vivarais. Le ballon (diamètre : 11,70 m ; poids : 245 kg) se compose de pièces de toile doublées de papier, assemblées par 1 800 boutons et cousues sur un réseau de ficelles. L'ensemble est fixé, à la base, autour d'un châssis circulaire. L'enveloppe, contenant 800 mètres cubes d'air chaud, est gonflée au-dessus d'un feu de paille et de laine, tandis que huit hommes la maintiennent par des cordes. La machine s'élèvera jusqu'à 2 000 mètres, évoluant une dizaine de minutes, et se posera, parmi les vignes, à 2,5 km d'Annonay. L'Académie des sciences souhaitant contrôler une expérience semblable, Étienne Montgolfier exécute à Paris, chez Réveillon, fabricant de papiers peints, un globe lancé devant Louis XVI, à Versailles (19 sept. 1783). Le ballon enlève une petite nacelle où sont installés un coq, un canard et un mouton : premier test sur les réactions d'êtres vivants transportés en atmosphère. On retrouvera les animaux en parfait état dans les [...]

Expérience aérostatique du 19 septembre 1783

Expérience aérostatique du 19 septembre 1783

Photographie

Expérience aérostatique effectuée à Versailles le 19 septembre 1783. Ce jour-là, l'avant-cour du château de Versailles est envahie par la foule venue assister à l'envol d'un ballon à air chaud des frères Montgolfier. En présence du roi Louis XVI et de la famille royale, le ballon... 

Crédits : J.-M. Manaï/ Bibliothèque municipale, Versailles

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  MONTGOLFIER JOSEPH (1740-1810) & ÉTIENNE (1745-1799)  » est également traité dans :

PREMIER VOYAGE AÉRIEN HUMAIN

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 170 mots
  •  • 1 média

Si des tentatives d'envol humain eurent lieu, au fil des siècles, sans laisser de témoignages précis, le vol historique du marquis Francois-Laurent d'Arlandes et de Jean-François Pilâtre de Rozier – à bord d'un ballon à air chaud conçu par les frères Montgolfier –, le 21 novembre 1783, marque cette lente et laborieuse progression d'une pierre blanche. Officiellement, l'homme s'affranchissait enfin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-voyage-aerien-humain/#i_28200

AVIATION - Histoire de l'aviation

  • Écrit par 
  • Edmond PETIT, 
  • Pierre SPARACO
  • , Universalis
  •  • 10 062 mots
  •  • 36 médias

Dans le chapitre « Des origines aux environs de 1900 »  : […] Avant même de voler, le premier problème qui s'est posé à l'homme désireux d'imiter les oiseaux a été celui de quitter le sol. La légende cède peu à peu la place à l'histoire et, après les livres saints de toutes les religions, dont certains sont de véritables « volières », les textes des chroniqueurs apportent quelque précision sur les « mécanismes ingénieux » capables de faire voler l'homme. Ari […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aviation-histoire-de-l-aviation/#i_28200

Pour citer l’article

Jacques MÉRAND, « MONTGOLFIER JOSEPH (1740-1810) - & ÉTIENNE (1745-1799) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/montgolfier-joseph-et-etienne/