Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PREMIER VOYAGE AÉRIEN HUMAIN

Montgolfière - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Montgolfière

Si des tentatives d'envol humain eurent lieu, au fil des siècles, sans laisser de témoignages précis, le vol historique du marquis Francois-Laurent d'Arlandes et de Jean-François Pilâtre de Rozier – à bord d'un ballon à air chaud conçu par les frères Montgolfier –, le 21 novembre 1783, marque cette lente et laborieuse progression d'une pierre blanche. Officiellement, l'homme s'affranchissait enfin de la pesanteur. L'événement se déroula au départ du parc du château de la Muette, devant Louis XVI et une assistance nombreuse. À 1 heure 56 minutes de l'après-midi, l'aérostat s'est élevé et a atteint environ 3 000 pieds ; il traversa la Seine, passa entre l'École militaire et les Invalides et descendit lentement pour se poser sur la Butte-aux-Cailles, dans l'actuel XIIIe arrondissement de Paris, au terme d'un vol d'une vingtaine de minutes, après avoir parcouru « près de deux lieues sans éprouver aucune incommodité ».

— Bernard MARCK

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : historien de l'aviation, membre de l'Académie de l'air et de l'espace

Classification

Pour citer cet article

Bernard MARCK. PREMIER VOYAGE AÉRIEN HUMAIN [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 10/02/2009

Média

Montgolfière - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Montgolfière