MONS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chef-lieu de la province de Hainaut et, sous l'Ancien Régime, capitale du comté homonyme, mentionnée au viie siècle sur un site qui avait été utilisé durant la préhistoire et par les Romains, Mons (94 980 hab. en 2015) est toutefois bien moins peuplée que Charleroi. Si cette dernière est une ville-champignon de l'industrie du xixe siècle, Mons, bien que située à la porte de l'ancien bassin houiller du Borinage, est restée une ville d'administration et conserve de son passé un tissu urbain et des monuments de qualité, parmi lesquels l'hôtel de ville, le beffroi et la collégiale Sainte-Waudru. La ville est bâtie sur une colline qui domine la dépression de la Haine, dont la plaine alluviale inondable a longtemps constitué, avec celle de son affluent, la Trouille, une zone de protection en avant des fortifications, démantelées une première fois en 1746, puis en 1784 après avoir été réédifiées par les Autrichiens, enfin en 1861-1864, après une reconstruction durant la période hollandaise (1815-1820). Mons fut le siège de violents combats en 1914 et sévèrement bombardée en 1940.

Belgique : carte administrative

Carte : Belgique : carte administrative

Carte administrative de la Belgique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Mons et le Borinage étaient rattachés à l'Escaut et, au-delà, à Paris par le canal de Mons à Condé, terminé en 1818. La ville est bien desservie par les autoroutes vers Bruxelles, Liège, Lille et Paris, mais elle a perdu en accessibilité ferroviaire internationale depuis l'ouverture de la ligne directe de TGV entre Bruxelles et Paris (elle est néanmoins desservie une fois par jour au départ de Paris, et retour, par la dérivation du TGV par l'axe wallon). L'ancien canal de Mons à Condé a été désaffecté en 1964 et remplacé alors par le canal Nimy-Blaton-Péronnes au gabarit de 1 350 tonnes, qui est relié de l'autre côté au canal de Bruxelles à Charleroi, moyennant le rachat d'une dénivelée de 73 mètres par l'ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu, inauguré en 2002.

Depuis les années 1970, des zones industrielles se sont implantées à l'ouest de Mons (parcs industriels de Ghlin-Bau [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteur en sciences géographiques, professeur à l'Université libre de Bruxelles, membre de la classe des lettres de l'Académie royale de Belgique, président de la Société royale belge de géographie

Classification

Autres références

«  MONS  » est également traité dans :

DI RUPO ELIO (1951- )

  • Écrit par 
  • Paul PIRET
  •  • 1 320 mots
  •  • 1 média

Premier ministre du royaume de Belgique de 2011 à 2014. Elio Di Rupo est né le 18 juillet 1951 à Morlanwelz, au centre du Hainaut, au cœur du sillon industriel wallon alors florissant. Celui qui deviendra soixante ans plus tard le Premier ministre du royaume de Belgique a vu le jour dans un baraquement de guerre en bois. Sa famille est venue des Abruzzes, avec tant d'autres immigrés italiens app […] Lire la suite

HAINAUT

  • Écrit par 
  • Christian VANDERMOTTEN
  •  • 795 mots
  •  • 1 média

Le Hainaut était, sous l'Ancien Régime, une des principautés des Pays-Bas méridionaux, réunie aux possessions bourguignonnes en 1433. La partie méridionale du comté a été acquise par la France en 1659 et en 1678. Restée possession des Habsbourg, la partie septentrionale va former, en 1795, la base du territoire du département de Jemappes, qui incorporera aussi le Tournaisis et des terres brabançon […] Lire la suite

Les derniers événements

12 février - 31 mars 2021 Belgique. Jugement dans l'affaire Mawda.

Mons rend son jugement dans l’affaire Mawda, du nom de la fillette de migrants kurdes tuée en mai 2018 par le tir d’un policier qui tentait d’intercepter la camionnette dans laquelle elle circulait avec ses parents et d’autres immigrés illégaux. Le policier est condamné à un an de prison avec sursis pour « homicide involontaire par défaut de précaution […] Lire la suite

1er-3 septembre 2020 Belgique. Suite de l'affaire Chovanec.

Mons-Charleroi indique que, « en l’état actuel des expertises, aucun élément ne démontre de signe de compression thoracique exercée par les policiers qui serait en lien avec le décès de la victime. » L’instruction de l’affaire se poursuit. Le 3, le Conseil supérieur de la justice annonce l’ouverture d’une enquête « sur d’éventuels dysfonctionnements […] Lire la suite

17-30 mai 2018 Belgique. Mort d'une fillette dans l'interception par la police d'un véhicule transportant des migrants.

Mons (Hainaut). Celle-ci transportait des migrants kurdes partis du camp de Grande-Synthe, dans le nord de la France, pour rejoindre le Royaume-Uni. Une fillette de deux ans, Mawda Shawri, est tuée par balle. Le 22, le parquet de Mons confirme l’identification du policier auteur du coup de feu mortel. L’enquête a été confiée au Comité permanent de  […] Lire la suite

4 mai 2018 Belgique. Inculpation d'Armand De Decker.

Mons (Hainaut) informe par courrier Armand De Decker de son inculpation pour trafic d’influence dans l’affaire du « Kazakhgate ». L’ancien président du Sénat en prend acte le 7. Cette inculpation est justifiée par « les initiatives et démarches auxquelles aurait pris part Armand De Decker en vue de faciliter l’octroi d’une procédure transactionnelle […] Lire la suite

16-24 octobre 2001 France. Polémique entre police et justice à la suite de meurtres commis par un récidiviste

d'Athis-Mons (Essonne), le 6, ainsi qu'au double meurtre du Plessis-Trévise. Condamné à trois reprises par des cours d'assises, de nouveau mis en examen pour vol à main armée, violences et tentative de meurtre, et placé en détention provisoire en novembre 1998, Jean-Claude Bonnal avait été remis en liberté sous contrôle judiciaire en décembre 2000, […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christian VANDERMOTTEN, « MONS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mons/