MILANKOVIĆ MILUTIN (1879-1958)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'astronome et mathématicien serbe Milutin Milanković, né à Dajl (auj. en Croatie) en 1879, est mort à Belgrade en 1958. Milanković est surtout connu pour sa Théorie astronomique du climat, qu'il publia en 1941, selon laquelle les fluctuations à terme du climat sont liées à des variations cycliques de trois paramètres orbitaux de la Terre. Il s'agit d'abord de l'inclinaison de l'axe de rotation de la Terre (la nutation) qui passe de 220 à 240 tous les 41 000 ans (Milanković avait calculé 40 000 ans). Cet axe décrit un cône (mouvement de précession) qu'il parcourt en 25 000 ans (21 000 ans selon Milanković). Actuellement, l'axe est incliné de telle façon que la distance Terre-Soleil est minimale début janvier : les hivers sont donc doux (naturellement) dans l'hémisphère Nord, froids dans l'hémisphère Sud. Par ailleurs, l'orbite de la Terre autour du Soleil passe d'une forme quasi circulaire à une allure fortement elliptique tous les 100 000 ans environ. Entre les deux positions extrêmes que sont la périhélie (distance Terre-Soleil minimale) et l'aphélie (distance maximale), la quantité d'énergie solaire reçue par la planète peut varier de 7 p. 100. En ajoutant les effets de la nutation et ceux de la précession, le déficit énergétique solaire peut atteindre 20 p. 100, ce qui est considérable. La résultante de ces trois phénomènes a permis à Milanković – sans qu'il puisse la quantifier – de mettre en évidence des cycles qu'il classe selon deux périodicités : des périodes courtes de 40 000 et de 21 000 ans ; des périodes longues de 415 000 et 100 000 ans. Milanković avance que la combinaison de ces cycles est à l'origine des cycles climatiques avec des périodes glaciaires et d'autres interglaciaires.

Ces cycles sont aujourd'hui effectivement corroborés par les observations effectuées sur les sédiments ou sur les glaces, au moins pour les périodes les plus récentes du Cénozoïque (jusqu'à 2-3 millions d'années), hormis la minuscule frange de l'histoire de la Terre qui correspond au début de l'ère industrielle.

—  Yves GAUTIER

Écrit par :

  • : docteur en sciences de la Terre, concepteur de la collection La Science au présent à la demande et sous la direction d'Encyclopædia Universalis, rédacteur en chef de 1997 à 2015

Classification


Autres références

«  MILANKOVIC MILUTIN (1879-1958)  » est également traité dans :

CLIMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Frédéric FLUTEAU, 
  • Guillaume LE HIR
  •  • 3 655 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Reconstruire l'histoire climatique du dernier million d'années »  : […] La découverte d'importants bouleversements climatiques lors du Quaternaire (de — 2,4 Ma à maintenant), notamment l'existence de périodes froides, a conduit les scientifiques à se questionner sur l'origine de ces périodes glaciaires. Après diverses tentatives, un géophysicien serbe, Milutin Milanković, démontra, au début du xx e  siècle, que les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/climatologie/#i_40249

PALÉOCLIMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPLESSY
  •  • 8 061 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La théorie astronomique des paléoclimats »  : […] La théorie du contrôle climatique par des mécanismes célestes fut avancée par Joseph Adhémar en 1842, puis par James Croll en 1875. À la suite des travaux du physicien serbe Milutin Milankovitch entre les deux guerres mondiales, puis de ceux de l'astronome belge André Berger et du paléoclimatologue américain John Imbrie, il est devenu clair que les variations de la position de la Terre sur son or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleoclimatologie/#i_40249

Pour citer l’article

Yves GAUTIER, « MILANKOVIĆ MILUTIN - (1879-1958) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/milutin-milankovic/