LEJEUNE MICHEL (1907-2000)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le linguiste Michel Lejeune est né en 1907 ; il est le frère du dessinateur Jean Effel (F.L., François Lejeune). D'une remarquable précocité (ses premiers articles datent de 1929), il a reçu sa formation dans la période féconde de l'entre-deux-guerres. Il fut en particulier l'élève d'Antoine Meillet, le maître de la grammaire comparée des langues indo-européennes, et de Joseph Vendryes, l'un des pionniers de l'étude de la langue gauloise. Michel Lejeune a enseigné la philologie grecque et latine aux universités de Poitiers et de Bordeaux, puis à la Sorbonne ; il fut, à partir de 1947, directeur d'études pour la grammaire comparée des langues indo-européennes à l'École pratiques des hautes études ; son Précis d'accentuation grecque, constamment réédité depuis 1945, permet d'apprécier ses qualités pédagogiques.

Son œuvre scientifique (vingt livres, plus de trois cents articles) frappe par son ampleur et par la diversité de ses champs de recherche : il s'est intéressé à presque toutes les langues indo-européennes (et à quelques autres), à presque toutes les écritures de l'Europe antique.

Michel Lejeune a consacré la plupart de ses premières études à la langue grecque : sa thèse principale porte sur Les Adverbes grecs en -then et sa thèse secondaire, d'un grand intérêt pour l'histoire et l'histoire du droit, a pour titre Observations sur la langue des actes d'affranchissement delphiques (Paris, 1940). Dès 1934, cependant, il publie une synthèse, de portée générale, sur « Le Langage et l'écriture » in L'Évolution humaine, des origines à nos jours, t. III. À partir de 1945, il s'intéresse particulièrement aux langues de l'Italie antique, le latin et l'étrusque bien sûr, mais plus encore l'osque, le vénète (Manuel de la langue vénète, Heidelberg, 1974), le messapien, l'élyme et le lépontique.

En 1954, il est l'un des premiers à saluer le déchiffrement du liné [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur d'histoire grecque à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Pour citer l’article

Pierre CARLIER, « LEJEUNE MICHEL - (1907-2000) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-lejeune/