DUCHAUSSOY MICHEL (1938-2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Michel René Jacques Duchaussoy est né le 29 novembre 1938 à Valenciennes. Après avoir fait des études de lettres à l'université de Lille, il entre au Conservatoire de Lille, puis au Conservatoire national d'art dramatique de Paris. Lauréat, en juillet 1964, à l'unanimité, du prix de comédie classique et du prix de comédie moderne, ainsi que du prix d'excellence, il est nommé, en septembre de la même année, « pensionnaire » de la Comédie-Française. Il en devient sociétaire en 1967. Il y reste vingt ans, y jouant, entre autres, Feydeau, Molière, Giraudoux et Ionesco, sans jamais tenir les premiers rôles à l'exception de celui du Prince Mychkine dans L'Idiot de Gabriel Arout d'après Dostoïevski. Il y met aussi en scène La Commère de Marivaux, en 1967, et Il ne faut jurer de rien d'Alfred de Musset, en 1970. En 1984, il quitte le « Français » avec le titre de « sociétaire honoraire ». Il n'en abandonne pas pour autant le théâtre et se produit, comme il l'a déjà fait depuis le milieu des années 1970, sur d'autres scènes parisiennes, mais aussi en banlieue et en province. Il élargit son répertoire à des auteurs contemporains tels que Harold Pinter, Copi, James Saunders et David Mamet.

Dans le même temps, Michel Duchaussoy mène une carrière au cinéma, commencée en 1961 avec Vie privée de Louis Malle, et à la télévision à partir de 1964. En 1967, il tient un des principaux rôles de Jeu de massacre d'Alain Jessua, celui d'un fils de famille immature et mythomane, qui le révèle au grand public. Deux ans plus tard, il confirme sa popularité avec Que la bête meure, de Claude Chabrol qui – après celui, épisodique, de La Femme infidèle – lui confie le rôle du protagoniste, un père en quête de vengeance, privé d'émotion et avançant masqué. On le reverra dans un autre film de Chabrol, Juste avant la nuit (1970), ainsi que dans certains de ses téléfilms. Michel Duchaussoy tourne quelque soixante-dix films sous la direction, notamment, de Michel Deville, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : critique et historien de cinéma, professeur d'histoire du cinéma

Classification

Pour citer l’article

Alain GAREL, « DUCHAUSSOY MICHEL - (1938-2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-duchaussoy/