Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CRICHTON MICHAEL (1942-2008)

Auteur américain connu pour ses thrillers populaires, Michael Crichton évoque souvent dans son œuvre les dérives possibles du progrès technologique. Nombre de ses romans ont été portés au grand écran avec succès, en particulier Jurassic Park (adapté au cinéma en 1993).

Né le 23 octobre 1942 à Chicago, John Michael Crichton montre très tôt des dons pour l'écriture, peut-être à l'instigation de son père, journaliste au magazine Advertising Age. Il publie son premier texte, un article racontant un voyage, dans The New York Times dès l'âge de quatorze ans. À l'université Harvard, le jeune Michael étudie la littérature anglaise avant de s'orienter vers l'anthropologie. Il suit les cours préparatoires à la faculté de médecine et obtient son diplôme avec mention très honorable en 1964. Il se rend ensuite en Angleterre pour donner des cours d'anthropologie à l'université de Cambridge. De retour aux États-Unis en 1965, il rentre à l'école de médecine de Harvard, dont il sort diplômé quatre ans plus tard.

Avant même d'avoir terminé ses études médicales, Michael Crichton commence sa carrière d'écrivain sous les pseudonymes de John Lange et de Jeffrey Hudson. Son objectif principal est alors de financer ses études, et il rencontre un certain succès. A Case of Need (traduit sous le titre Enquête sur un cas d'avortement criminel puis sous celui d'Extrême urgence) remporte ainsi en 1968 le prix Edgar Allan Poe. Dès l'année suivante, Crichton publie, sous son véritable nom, son premier best-seller : The Andromeda Strain (La Variété Andromède, adapté en 1971 sous le titre Le Mystère Andromède) évoque les conséquences néfastes d'un programme de recherche sur les armes biologiques. En 1969-1970, Crichton effectue un post-doctorat à l'institut Jonas-Salk. Mais le succès de ses romans le rattrape bientôt et le pousse à écrire à temps plein.

Crichton se donne ensuite pour thème, dans The Terminal Man (1972 ; L'Homme terminal, adapté au cinéma en 1974), les aléas d'une thérapie cérébrale fondée sur l'utilisation d'électrodes. Il s'éloigne un temps de la science-fiction avec deux ouvrages. Le thrillerThe Great Train Robbery (1972, traduit sous le titre Un Train d'or pour la Crimée et porté à l'écran en 1979 sous celui de La Grande Attaque du train d'or) relate ainsi un hold-up dans l'Angleterre victorienne. Eaters of the Dead (1976, paru en France sous deux noms différents, Le Royaume de Rothgar puis Les Mangeurs de morts, adapté en 1999 sous le titre The 13th Warrior [Le Treizième Guerrier]), développe une narration historique intégrant certains éléments du mythe de Beowulf. Congo (1980, paru sous le même titre en France, et porté au cinéma en 1995) part d'expériences réelles touchant la communication entre primates et humains, et à partir de là élabore un roman d'aventure.

<em>Urgences</em>, M. Crichton - crédits : Amblin Entertainment/ Urgences/ Bridgeman Images

Urgences, M. Crichton

En 1990, Michael Crichton publie Jurassic Park. Ce récit de science-fiction brosse un tableau inquiétant dans lequel l'homme parvient, grâce au génie génétique, à faire revivre les tyrannosaures. Trois ans plus tard, il signe le scénario de l'adaptation cinématographique par Steven Spielberg de ce célèbre roman à suspense, qui rencontre également un immense succès dans les salles. Il poursuit dans cette voie avec plusieurs autres de ses romans, dont la suite de Jurassic Park, The Lost World (1995, Le Monde perdu, adapté là encore par Spielberg en 1997). Crichton est par ailleurs le concepteur et le producteur de la série télévisée ER (depuis 1994, connue en France sous le titre Urgence), qui plonge le spectateur, chaque semaine pendant une heure, dans l'univers du service des urgences hospitalières. Il s'essaie également à la réalisation, notamment avec Coma (1978, Morts suspectes), dont il signe le scénario,[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi