MÉMOIRES D'UN CHASSEUR, Ivan S. TourguénievFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ivan Serguéïévitch Tourguéniev (1818-1883) n'est qu'un jeune poète apprécié des connaisseurs lorsque paraît, en 1847, dans un numéro historique de la revue Le Contemporain – historique car c'est le premier qui paraît depuis la mort de son fondateur, Pouchkine, en 1837 –, un récit en prose Le Putois et Kalinytch, avec pour sous-titre Mémoires d'un chasseur (ajouté par l'un des rédacteurs de la revue). Le succès est immédiat et considérable. Il encourage Tourguéniev à écrire d'autres récits de la même veine, publiés pour la plupart dans Le Contemporain (dix-sept récits en 1847-1848, quatre en 1850-1851), quatre autres récits de beaucoup postérieurs (dans les années 1870, donc après l'abolition du servage en 1861) s'ajoutant pour constituer l'édition définitive en 1874. À ce cycle de nouvelles il faut ajouter de multiples brouillons et esquisses, abandonnés pour des raisons d'ordre littéraire (le souci de garder une unité de ton) ou par prudence vis-à-vis de la censure.

Tourguéniev

Photographie : Tourguéniev

Photographie

Le romancier russe Ivan Sergueïevitch Tourguéniev (1818-1883). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

On s'explique facilement l'accueil du grand public. Le réveil de la conscience nationale depuis un demi-siècle, l'évolution de la littérature (c'est l'époque du réalisme philanthropique), la faveur que connaissent alors en Europe les thèmes de la campagne et des paysans, enfin la terrible question du servage, dont l'abolition est pour Tourguéniev une « cause sacrée », tout cela contribuait à faire des Mémoires d'un chasseur une œuvre propre à toucher la sensibilité et à provoquer les réflexions.

Mais ce succès est d'abord un effet de l'art. Propriétaire terrien et chasseur, bon connaisseur de la question du servage, Tourguéniev prend de la distance vis-à-vis de son objet : littéralement (la plupart des récits ont été écrits lors de séjours en Occident) mais aussi en tant qu'artiste : pour mieux lutter contre « l'ennemi » qu'est le servage, dit-il, en fait surtout pour trouver un ton nouveau, et recréer poétiquement une réalité complexe.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean BONAMOUR, « MÉMOIRES D'UN CHASSEUR, Ivan S. Tourguéniev - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/memoires-d-un-chasseur/