HAQQANI MEHMET NAZIM ADIL AL- cheikh (1922-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Autorité spirituelle du soufisme, branche mystique de l’islam, le chef religieux turc chypriote cheikh Nazim était internationalement respecté.

Né le 23 avril 1922 à Larnaca, Mehmet Nazim Adil est lié par sa famille à la longue tradition des confréries soufies (ṭarīqa ṣūfī). Il est également rattaché à la « chaîne d’or » des maîtres soufis, initiés l’un après l’autre depuis le prophète Mahomet.

Après avoir obtenu en 1944 un diplôme d’ingénieur chimiste à l’université d’Istanbul, il reçoit une initiation approfondie, au Liban et en Syrie, dans la confrérie musulmane soufie des Naqshabandiyya. Il finit par s’établir à Lefka (partie turque de Chypre) mais, à partir du milieu des années 1970, il effectue des voyages fréquents en Europe, en Asie et aux États-Unis, où ses fidèles créent des centres d’étude. Il préconise une solution pacifique au conflit qui divise son île, et fait entendre son opposition à la violence islamique ainsi que son soutien à la guerre contre le terrorisme menée par les États-Unis. Au moment de sa mort, survenue le 7 mai 2014 à Nicosie, la confrérie, Naqshbandi-Haqqani compterait selon certaines sources au moins deux millions d’adeptes à travers le monde.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« HAQQANI MEHMET NAZIM ADIL AL- cheikh (1922-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mehmet-nazim-adil-al-haqqani/