JANOT MAURICE-MARIE (1903-1978)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Plombières (Vosges), Maurice-Marie Janot fit ses études secondaires aux lycées Saint-Louis et Henri-IV à Paris, où il obtint une licence de sciences naturelles (1927), un doctorat ès sciences (1932) et un doctorat en médecine (1950). De 1926 à 1974, il occupa différentes fonctions : interne des hôpitaux de Paris, chargé de recherche auprès de la Caisse nationale des sciences ; professeur à la faculté de pharmacie de Paris ; directeur de l'Institut de chimie des substances naturelles au CNRS à Gif-sur-Yvette (1955-1974). Il fut également membre de l'Institut et de plusieurs académies étrangères et docteur honoris causa des universités de Stockholm, Liège, Bruxelles, Athènes et Ottawa ; enfin expert auprès de l'Organisation mondiale de la santé à Genève et membre de la Commission des pharmacopées européennes à Strasbourg.

Maurice-Marie Janot

Maurice-Marie Janot

Photographie

Maurice-Marie Janot, chimiste et pharmacologue, est spécialiste de la chimie des substances naturelles, en particulier celle des alcaloïdes. Il est le premier directeur de l'Institut de chimie des substances naturelles de Gif-sur-Yvette qu'il dirigera jusqu'à sa retraite (1955-1974). Janot est... 

Crédits : ICSN-CNRS/ Coll. Christiane Marmonteil

Afficher

L'œuvre scientifique de Maurice-Marie Janot est, en grande partie, consacrée à la chimie des substances naturelles d'intérêt biologique. Ses premiers travaux, qui le conduisent à la soutenance d'une thèse de doctorat ès sciences, portent sur l'étude chimique d'un principe cristallisé isolé de l'essence de sauge sclarée : le sclaréol. Appliquant, lors d'un stage effectué à l'École polytechnique fédérale de Zurich (professeur Léopold Ruzicka), la technique de déshydrogénation sélénique au sclaréol, il démontre la nature diterpénique de cette molécule. Quelques années plus tard, après qu'il eut succédé au professeur André Goris à la chaire de pharmacie galénique de la faculté de pharmacie de Paris, il constitue, avec le docteur Robert Goutarel, une école de chimie des substances naturelles qui acquiert rapidement une notoriété internationale.

Le Centre national de la recherche scientifique, soucieux de développer, en France, la chimie des substances naturelles, décide l'édification à Gif-sur-Yvette (Essonne), près de Paris, d'un Institut de chimie des substances naturelles qui sera ouvert en 1960. La direction en est confiée à Maurice-Marie Janot et à Edgar Lederer. C'est plusieurs centaines de chercheu [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, correspondant de l'Institut, codirecteur de l'Institut de chimie des substances naturelles du CNRS

Classification

Pour citer l’article

Pierre POTIER, « JANOT MAURICE-MARIE - (1903-1978) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-marie-janot/