MARTYRE DE AL-ḤALLĀDJ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Al-Ḥallādj, « le cardeur de laine », est le surnom de al-Ḥusayn ben Manṣūr, soufi musulman, supplicié à Bagdad, capitale du califat abbasside, en 922. Issu d'une famille persane de religion zoroastrienne convertie à l'islam, al-Ḥallādj est formé à la mystique auprès de maîtres du sud de l'Irak. Contrairement à ceux-ci qui pratiquent une mystique pour initiés, il voyage, prêche les foules et se rend célèbre par des formules qui font scandale, notamment dans les milieux des juristes sunnites, comme : « Je suis Vérité » (c'est-à-dire Dieu). Accusé de pratiquer de faux miracles et compromis dans des intrigues politiques, il est emprisonné pendant neuf ans et finalement condamné à mort à l'issue d'un procès, malgré les interventions de hauts personnages de la cour. Ses disciples se réfugient surtout en Iran. Ils contribuent à développer le soufisme sous la protection des dynasties turques récemment implantées et converties. La mystique musulmane y gagne sa forme confrérique qui prévaudra dans tout l'Islam.

—  Jacqueline CHABBI

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jacqueline CHABBI, « MARTYRE DE AL-ḤALLĀDJ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/martyre-de-al-halladj/