EBNER-ESCHENBACH MARIE VON (1830-1916)

Romancière autrichienne, d'origine aristocratique, Marie von Ebner-Eschenbach passe sa jeunesse en Moravie, dans le domaine de ses parents, puis à Vienne où elle s'installe définitivement, en 1863, après son mariage avec un officier. Elle s'intéresse aux problèmes sociaux et à leur répercussion sur la psychologie des êtres, en particulier des gens du peuple. Elle jette un regard critique sur les injustices qu'elle dénonce dans ses nouvelles. La solution qu'elle envisage est idéaliste et sentimentale : l'amour du prochain. Son œuvre la plus importante est un des derniers romans d'éducation, L'Enfant assisté (Das gemeinde Kind, 1887) : un petit paysan morave, rejeté par la société à cause de son origine — il est fils d'un criminel et d'une prisonnière condamnée à tort —, lutte contre les préjugés d'un monde qui le méprise et qui l'opprime. On rattache généralement l'œuvre de Marie von Ebner-Eschenbach au courant littéraire issu de Charles Dickens.

—  Marie-Claude DESHAYES

Écrit par :

Classification


Autres références

«  EBNER-ESCHENBACH MARIE VON (1830-1916)  » est également traité dans :

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 061 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La fin d'un monde »  : […] de Johann Strauss. C'est l'époque aussi où quelques romanciers de talent commencent à transfigurer nostalgiquement le passé : Ferdinand von Saar (1833-1906), Marie von Ebner-Eschenbach (1830-1916), tandis qu'un humble villageois styrien, Peter Rosegger (1843-1918), glorifie la vie simple et intacte, loin de la ville […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autriche/#i_6550

Pour citer l’article

Marie-Claude DESHAYES, « EBNER-ESCHENBACH MARIE VON - (1830-1916) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-von-ebner-eschenbach/