MARIAGE, histoire du costume

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'enjeu du mariage dépasse le seul couple, il engage la permanence du corps social. L'influence du mode de vie occidental, qui s'accroît dans la seconde moitié du xxe siècle, et l'uniformisation culturelle qui en découle sont en passe de s'imposer aux dépens de toute autre forme de société. Presque partout la couleur du mariage est désormais le blanc, couleur de la robe que porte la mariée, la tenue vestimentaire du marié n'étant pas aussi strictement définie. Mais cette coutume quasi universelle est récente. Apparue en Europe à la fin du xviie siècle, elle conquiert le milieu urbain au xixe siècle pour triompher de la diversité des costumes régionaux après la Première Guerre mondiale.

L'iconographie et les textes n'abondent pas en renseignements concernant les costumes de noce européens portés avant le xixe siècle ; néanmoins, ils nous apprennent que les noces ne nécessitaient pas alors de vêtements distinctifs : à cette occasion, les mariés et leurs invités étrennaient de nouveaux habits, destinés à être portés ultérieurement ; la robe de la mariée — elle portait alors tous ses bijoux — était richement ornée. À partir de 1750 sont mentionnées de plus en plus souvent, dans les milieux aristocratiques et bourgeois, des robes où domine le blanc, décorées de broderies florales or ou argent ; elles concurrencent alors les robes aux couleurs vives. Un pas décisif est franchi quand la mode néo-classique impose le goût du blanc en toute circonstance, en imitation de la simplicité antique. Dès lors, les grands mariages, ceux qui donnent le ton et qui sont décrits par les gazettes, se font toujours en blanc : la mariée est vêtue de la robe blanche et du voile, et la forme du costume, avec traîne, copie celle de la robe de cour. Le mariage de la reine Victoria (1840) puis celui de l'impératrice Eugénie (1853) officialisent cette toilette.

La croissance économique et une certaine aisance financière permettent, à l'époque, de faire du mariage le plus grand événement familial, voire mondain. La splen [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Renée DAVRAY-PIÉKOLEK, « MARIAGE, histoire du costume », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mariage-histoire-du-costume/