MANGONNEAU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sorte de fronde à contrepoids de la famille des trébuchets, utilisée au Moyen Âge et jusqu'au xve siècle dans la guerre de siège pour le jet de pierres d'une trentaine de kilogrammes à des distances pouvant atteindre 200 mètres.

—  André DAUBARD

Écrit par :

Classification

Autres références

«  MANGONNEAU  » est également traité dans :

ARTILLERIE (HISTOIRE DE L')

  • Écrit par 
  • M. SCHMAUTZ
  •  • 6 767 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les origines lointaines »  : […] L'artillerie est née de la conjonction de deux courants très anciens : le développement des armes de jet et l'usage de la poudre. Qu'elles soient à cordages tressés ( balistes à tir tendu ou catapultes à tir courbe) ou bien à contrepoids ( trébuchets ou mangonneaux ), les armes de jet furent déjà utilisées par les Perses, les Spartiates et surtout les Romains. Leur emploi est courant lors des lut […] Lire la suite

ARMES - Armes lourdes

  • Écrit par 
  • Alain BRU
  •  • 3 926 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Machines de siège médiévales  »  : […] Le Moyen Âge inventa le nouveau principe d'énormes machines à contrepoids ( huches renfermant plusieurs centaines de kilos de lest), les trébuchets et mangonneaux à roues de carrier , projetant en trajectoire courbe des projectiles de 30 à 130 kilogrammes jusqu'à 200 m environ. Des modèles plus simples et plus légers, appelés pierriers ou bricoles , était souvent installés de façon permanente […] Lire la suite

Pour citer l’article

André DAUBARD, « MANGONNEAU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mangonneau/