WHIPPLE MALADIE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cette maladie, découverte en 1907 aux États-Unis, se caractérise par l'association de plusieurs symptômes : polyarthrite subaiguë récidivante ; syndrome de malabsorption, avec diarrhée entraînant l'altération de l'état général et amaigrissement ; polyadénopathies, accompagnées parfois de signes cutanés, respiratoires, cardiaques, et toujours d'un état fébrile.

Touchant principalement l'homme (plus souvent que la femme) dans la quarantaine, d'évolution traînante, autrefois mortelle, cette maladie est désormais curable.

La maladie de Whipple est d'origine probablement bactérienne comme tendent à le prouver l'amélioration clinique obtenue par l'antibiothérapie et la présence de corpuscules Gram positifs intra- et extracellulaires.

Le début est souvent marqué par des symptômes isolés, principalement l'oligoarthrite. Celle-ci est subaiguë, peu inflammatoire, spontanément résolutive, ne laissant pas de séquelles, affectant les grosses articulations, de manière récidivante et migratrice. Après quelques années d'évolution apparaissent les troubles digestifs, dominés par une diarrhée fécale non hémorragique avec stéatorrhée.

Capricieux au départ, ce trouble tend à devenir permanent, entraînant un amaigrissement important, avec perturbations hydroélectrolytiques.

Les poussées articulaires et digestives sont accompagnées de fièvre. Il existe fréquemment aussi des adénopathies localisées aux territoires axillaires et cervicaux, et aussi thoracoabdominales.

Le tableau clinique est complété par l'existence des signes cutanés (érythème noueux, hyperpigmentation, purpura), respiratoires (épanchements pleuraux) et cardio-vasculaires (endocardite et phlébite superficielle). L'exploration biologique met en évidence des signes de malabsorption ; on note également une hyperleucocytose modérée et une augmentation de la vitesse de sédimentation.

Au niveau des articulations, les clichés radiographiques ne révèlent aucune lésion spécifique. Le transit intestinal est accéléré, mais il n'y a pas de modifications pathologiques des clichés radiographique [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Thomas LAVERGNE, « WHIPPLE MALADIE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-whipple/