MALADIE DE LA VACHE FOLLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Apparue en 1985 en Grande-Bretagne, l'encéphalopathie spongiforme bovine (E.S.B.), encore dénommée « maladie de la vache folle », a très vite suscité de grandes inquiétudes car, dès 1986, plusieurs centaines de cas avaient été décelés. Contrairement au cas d'autres encéphalopathies spongiformes transmissibles subaiguës (E.S.S.T.) également dues à un « agent transmissible non conventionnel » baptisé « prion », on a démontré dès 1990 que l'agent de l'E.S.B. franchissait facilement les barrières d'espèce. Autrement dit, la contamination de l'homme par l'agent bovin devenait une possibilité. Mais ce n'est qu'en 1996 qu'il fut admis qu'une nouvelle forme variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob apparue en Grande-Bretagne était vraisemblablement due à une contamination alimentaire par l'agent de l'E.S.B.

—  Jeanne BRUGÈRE-PICOUX

Écrit par :

  • : professeur à l'École nationale vétérinaire d'Alfort (pathologie médicale du bétail et des animaux de basse-cour)

Classification

Pour citer l’article

Jeanne BRUGÈRE-PICOUX, « MALADIE DE LA VACHE FOLLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-la-vache-folle/