BUERGER MALADIE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Artérite juvénile ou thrombo-angéite oblitérante. Affection vasculaire d'origine inconnue qui doit son nom à Leo Buerger, médecin viennois du xixe siècle. Le mal frappe souvent avant l'âge de trente ans. L'atteinte artérielle des membres est cliniquement au premier rang, donnant une symptomatologie douloureuse souvent très pénible et évoluant rapidement vers une gangrène qui oblige fréquemment à de multiples amputations ; des thrombophlébites viennent témoigner de la diffusion du processus pathologique aux veines. Mais le pronostic vital est réglé par la possibilité d'atteinte des artères viscérales avec pour conséquence l'infarctus du myocarde, l'infarctus mésentérique et, plus rarement, le ramollissement cérébral.

Le diagnostic clinique peut être confirmé par les résultats de l'artériographie et éventuellement par biopsie. Des caractères particuliers permettent de distinguer la maladie de Buerger de l'artérite athéromateuse précoce. Dans tous les cas, l’arrêt de l’usage du tabac s’impose.

Le pronostic, sombre mais imprévisible, n'est pas souvent influencé par la thérapeutique médicale ou chirurgicale.

—  François BOURNÉRIAS

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

François BOURNÉRIAS, « BUERGER MALADIE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-buerger/