MAISONS DE LA PRAIRIE DE FRANK LLOYD WRIGHT(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

1889 Maison Wright, Oak Park, Illinois. La maison personnelle de F. L. Wright est à l'origine de petites dimensions ; il l'agrandira en 1895-1898. Elle s'inspire de l'architecture traditionnelle américaine, notamment du shingle style (utilisation du pan de bois). L'architecte n'a que vingt ans.

1891 Maison Charnley, Chicago. Wright construit cette maison alors qu'il est encore employé chez les architectes Dankmar Adler (1844-1900) et Louis Henry Sullivan (1856-1924), auxquels il emprunte encore la compacité des volumes compensée par un grand raffinement décoratif.

1893 Maison Winslow, River Forest, Illinois. Considérée par F. L. Wright comme la première « maison de la Prairie ». La façade arrière est traitée dans la tradition du stick style américain (bardages de bois), tandis que la façade principale est d'une sobriété qui rappelle encore Sullivan.

1897 Maison Heller, Chicago. Wright met en place un vocabulaire qu'il fera varier selon le site et les désirs du client (toit plat, petites fenêtres groupées, alternance de la brique et de motifs décoratifs).

1899 Maison Husser, Chicago (démolie). Le plan est composé de trois formes géométriques successives : un carré, un rectangle et un octogone. La compacité de l'ensemble est atténuée par l'horizontalité des toitures.

1903 Maison Willits, Highland Park, Illinois. Le plan en croix et le dessin géométrique des façades n'empêchent pas, cependant, une grande souplesse dans l'organisation des espaces et des volumes intérieurs. C'est notamment grâce à cette maison que l'architecture de Wright sera connue et imitée en Europe (villa at Huis ter Heide, Utrecht, par Rob van t'Hoff en 1916).

1904 Maison Dana, Springfield, Illinois. Conçue pour la militante socialiste Susan Lawrence Dana, cette maison est l'une des plus richement décorées des maisons de la Prairie. F. L. Wright a même dessiné une sculpture, représentant une allégorie de l'architecture, pour le hall d'entrée.

1904 Maison Cheney, Oak Park, Illinois. Cachée par le soubassement de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Simon TEXIER, « MAISONS DE LA PRAIRIE DE FRANK LLOYD WRIGHT - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maisons-de-la-prairie-de-frank-lloyd-wright-reperes-chronologiques/