HERRERA CAMPÍNS LUIS (1925-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Luis Herrera Campíns fut le président du Venezuela de 1979 à 1984.

Né le 4 mai 1925 à Acarigua, dans les llanos (grandes plaines consacrées à l'élevage), Luis Herrera Campíns est issu de la classe moyenne. Après des études de droit à l'université de Caracas, il fonde en janvier 1946, avec Rafael Caldera, le Parti C.O.P.E.I. (Comité de organización política electoral independiente), également appelé Parti démocrate-chrétien. Cette formation modérée devient la deuxième plus importante du pays, derrière l'Action démocratique. En 1952, Herrera Campíns est incarcéré plusieurs mois pour s'être opposé à la junte militaire, puis il s'exile en Espagne lors de l'instauration du régime dictatorial de Marcos Pérez Jiménez. Il obtient son diplôme d'avocat en 1955 et rentre au Venezuela à la chute de la dictature de Pérez en 1958. Il est élu à la Chambre des députés l'année suivante. Reconduit pour un second mandat, il dirige le groupe social-chrétien au Parlement jusqu'à son élection au Sénat en 1973. Il occupe également le poste de secrétaire général du congrès latino-américain des organisations démocrates chrétiennes de 1969 à 1977.

Désigné candidat de son parti pour l'élection présidentielle, Herrera Campíns remporte le scrutin de décembre 1978. Lorsqu'il prend ses fonctions en 1979, le boom économique dont le Venezuela bénéficie depuis 1973 grâce à la hausse des prix du pétrole commence à donner des signes d'essoufflement. La dette extérieure du pays augmente considérablement, obligeant à dévaluer le bolivar. Les démocrates-chrétiens ne disposant pas de la majorité au Congrès, les mesures prises par Herrera Campíns pour juguler l'inflation et les dépenses croissantes du gouvernement sont bloquées et deviennent inefficaces. Son parti perd l'élection présidentielle suivante, à la fin de 1983. Luis Herrera Campíns reste un dirigeant important du C.O.P.E.I., dont il devient le président en 1995. Il meurt le 9 novembre 2007 à Caracas.

—  Universalis

Classification

Autres références

«  HERRERA CAMPÍNS LUIS (1925-2007)  » est également traité dans :

VENEZUELA

  • Écrit par 
  • Virginie BABY-COLLIN, 
  • Véronique HÉBRARD
  • , Universalis
  •  • 16 586 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La décennie de la Gran Venezuela, 1973-1983 »  : […] Le programme de gouvernement de Carlos Andrés Pérez comprend, entre autres, la nationalisation du pétrole, le développement de l'agriculture, une hausse des salaires, l'impulsion des petites et moyennes entreprises. Le budget national de 1974 est multiplié par trois et le Congrès octroie au président des pouvoirs extraordinaires en matière économique. Le prix des produits de première nécessité est […] Lire la suite

Les derniers événements

Venezuela. Élection de Jaime Lusinchi à la présidence de la République. 4 décembre 1983

électorale indépendante (C.O.P.E.I.). La campagne électorale a été surtout centrée sur l'échec de la politique économique de Luis Herrera Campins, l'actuel chef de l'État auquel Jaime Lusinchi succédera le 2 février 1984. La crise économique et sociale est très grave et la dette extérieure considérable. Dès son entrée en fonctions, le gouvernement de Jaime Lusinchi devra prendre des mesures d'austérité impopulaires. […] Lire la suite

Salvador. Vers une solution politique de la crise. 6-8 avril 1981

extrémistes de droite et de gauche ». Le 8, José López Portillo et Luis Herrera Campins, présidents du Mexique et du Venezuela, réunis depuis le 6 à Mexico, proposent leur médiation pour tenter de résoudre le conflit salvadorien, le Mexique intervenant auprès de la guérilla et le Venezuela auprès […] Lire la suite

Pour citer l’article

« HERRERA CAMPÍNS LUIS - (1925-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-herrera-campins/