BREGUET LOUIS (1880-1955)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Constructeur et aviateur français, Louis Charles Breguet est l'un des grands pionniers de l'aviation.

Né à Paris le 1er janvier 1880, major de l'École supérieure d'électricité en 1900, Breguet s'intéresse d'emblée aux voilures tournantes et construit un Gyroplane. Le 24 août 1907, en compagnie de son frère Jacques et du savant Charles Richet, il essaie à Douai un premier prototype : actionné par un moteur Antoinette de 40 chevaux, l'appareil s'élève en douceur, se maintient immobile à 60 centimètres du sol et se pose ensuite sans heurt. À partir de l'hiver 1908, Breguet réalise plusieurs versions qui effectuent de courts envols. Si la voie s'avère prometteuse, il décide néanmoins de s'engager dans la construction d'aéroplanes à hélices tractives, aux ailes souples et repliables.

En 1909, Breguet présente le Br. no 1 puis fonde, en 1911, la société des Ateliers d'aviation Louis Breguet. Breveté pilote le 19 avril 1910, il collectionne les records, en particulier le 23 mars 1911 lorsqu'il transporte 11 passagers à bord d'un de ses biplans. Durant la Première Guerre mondiale, le sergent Breguet s'illustre dans la reconnaissance : ainsi, le 2 septembre 1914, ses informations vont influer sur le cours de la bataille de la Marne. Parallèlement, il poursuit son activité de constructeur et signe l'un de ses plus grands succès avec le Breguet XIV, produit à plus de 8 500 exemplaires et utilisé à partir de 1917.

Très actif dans tous les secteurs de la vie aérienne, il crée en 1919 la Compagnie des messageries aériennes, puis, au début des années 1930, revient aux voilures tournantes. Il constitue alors la Société française du gyroplane, mais n'abandonne pas les avions pour autant : après 1945, il conçoit le Breguet 1001 « Taon », le Breguet 940 à aile soufflée – qui stupéfie les Américains par ses capacités de décollage et d'atterrissage courts – et le célèbre Breguet « Deux Ponts », avant de décéder brutalement le 4 mai 1955 à Saint-Germain-en-Laye, près de Paris.

—  Bernard MARCK

Écrit par :

  • : historien de l'aviation, membre de l'Académie de l'air et de l'espace

Classification


Autres références

«  BREGUET LOUIS (1880-1955)  » est également traité dans :

AVIATION - Histoire de l'aviation

  • Écrit par 
  • Edmond PETIT, 
  • Pierre SPARACO
  • , Universalis
  •  • 10 062 mots
  •  • 36 médias

Dans le chapitre « De 1906 à 1914 »  : […] Théoriciens et « aviateurs » travaillent ferme en même temps dans tous les pays : Phillips en Angleterre, Ellehamer au Danemark, Joukovski en Russie, Crocco en Italie, Esnault-Pelterie en France, Drzewiecki en Pologne. La grande difficulté est de trouver un moteur léger et puissant. C'est un Français, Levavasseur, qui y parvient le premier avec le moteur «  Antoinette », mais c'est un Brésilien, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aviation-histoire-de-l-aviation/#i_90804

HÉLICOPTÈRE : LES DÉBUTS

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 261 mots

Imaginé dès le xv e  siècle par Léonard de Vinci, devenu une réalité en 1784 lorsque le naturaliste Launoy et le physicien Bienvenu produisent devant l'Académie des sciences un modèle réduit « capable de s'élever en l'air et de s'y diriger par les seuls moyens mécaniques », l'hélicoptère franchit une étape importante en 1907. En effet, le 24 août, Louis et Jacques Breguet expérimentent à Douai leu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/helicoptere-les-debuts/#i_90804

Pour citer l’article

Bernard MARCK, « BREGUET LOUIS - (1880-1955) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-breguet/