HÉLICOPTÈRE : LES DÉBUTS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Imaginé dès le xve siècle par Léonard de Vinci, devenu une réalité en 1784 lorsque le naturaliste Launoy et le physicien Bienvenu produisent devant l'Académie des sciences un modèle réduit « capable de s'élever en l'air et de s'y diriger par les seuls moyens mécaniques », l'hélicoptère franchit une étape importante en 1907.

En effet, le 24 août, Louis et Jacques Breguet expérimentent à Douai leur Gyroplane, une machine construite avec l'aide de Charles Richet et dotée de quatre manèges d'ailes planantes animées de mouvements circulaires. Actionné par un moteur Antoinette de 40 chevaux, l'appareil, piloté par l'aéronaute Volumard, décolle en douceur, réussit à se maintenir immobile à 60 centimètres du sol. Ensuite, il réduit progressivement la vitesse du moteur avant de reprendre, lentement et sans heurt, contact avec le sol. Il s'agit du premier vol stationnaire de plus d'une minute.

Le 13 novembre 1907, Paul Cornu, aux commandes de son nouvel hélicoptère équipé d'un moteur Antoinette de 25 chevaux, accomplit à Lisieux son premier vol libre (sans être retenu au sol par un lien), à très faible altitude (environ 30 cm du sol). Au deuxième essai, la machine enlève à 1,50 m du sol non seulement son pilote, mais également le frère de ce dernier accroché au châssis.

Ces performances, qui paraissent dérisoires représentent les premiers pas de l'hélicoptère, étape préalable à son développement dans les années 1930.

—  Bernard MARCK

Écrit par :

  • : historien de l'aviation, membre de l'Académie de l'air et de l'espace

Classification

Pour citer l’article

Bernard MARCK, « HÉLICOPTÈRE : LES DÉBUTS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/helicoptere-les-debuts/