Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LICHÉNIFICATION

Lésion cutanée induite par le grattage, la lichénification est un épaississement plus ou moins marqué du tégument, avec, en surface, une exagération du quadrillage de la peau. D'une teinte rouge violacé ou marron, souvent recouverts de squames, les placards de lichénification peuvent être uniques (névrodermite circonscrite), localisés à certaines régions (les creux poplités, les plis du coude dans l'eczéma constitutionnel) ou disséminés sur tout le corps (névrodermite diffuse). Certaines lichénifications sont atypiques, tels la lichénification géante, le lichen obtusus, le prurigo nodulaire de Heyde, gros éléments globuleux disséminés principalement sur les membres et dans lesquels les filets nerveux sont anormalement abondants et hypertrophiés. Ces lésions peuvent, par leur importance, marger les lésions élémentaires de la dermatose prurigineuse qui a ainsi évolué.

— Pierre de GRACIANSKY

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • DERMATOLOGIE

    • Écrit par Robert DEGOS
    • 4 585 mots
    • 1 média
    ...chacun, on citera également : certains eczémas ; des prurits généralisés ou localisés, sans autre cause patente, pouvant provoquer des pigmentations et des épaississements de la peau par grattages répétés (lichénification, névrodermite) ; la pelade ; des alopécies diffuses, survenant après des dépressions...
  • PRURIGO

    • Écrit par Pierre de GRACIANSKY
    • 146 mots

    La lésion élémentaire du prurigo proprement dit est la séropapule, élevure ortiée centrée sur une vésiculette souvent excoriée par le grattage. Celle-ci se voit dans le prurigo strophulus de l'enfant, dont l'origine parasite paraît fréquente, dans le prurigo aigu de l'adulte (d'étiologie...

Voir aussi