LES CARACTÈRES, Jean de La BruyèreFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les Caractères et mœurs de ce siècle de Jean de La Bruyère (1645-1696) ont été publiés en 1688 dans un même volume, à la suite des Caractères moraux de Théophraste (auteur grec du ive siècle av. J.-C.), dont ils constituent une version moderne. Rapidement, on vit que le profil bas adopté par l'auteur cachait un ouvrage original, tout entier porté à décrire, satiriser, juger et mettre en débat les grands sujets du temps, tout en respectant la propension du genre à parler des valeurs universelles. Devant le succès rencontré, La Bruyère ajouta de nombreux textes originaux, interpola les fragments, si bien que les éditions se succédèrent jusqu'en 1694.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur d'histoire et d'esthétique du théâtre à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  LES CARACTÈRES, Jean de La Bruyère  » est également traité dans :

LA BRUYÈRE JEAN DE (1645-1696)

  • Écrit par 
  • Jeanne-Lydie GORÉ-CARACCIO
  •  • 2 461 mots

Dans le chapitre « Le peintre »  : […] « L'homme de lettres est trivial comme une borne au coin des places ; il est vu de tous et à toute heure, et en tous états, à table, au lit, nu, habillé, sain ou malade : il ne peut être important, et il ne le veut point être. » Ainsi La Bruyère peut-il juger de tout : de la ville, de la cour, du souverain, de la mode, de la chaire, des esprits forts. Son observation, toujours libre, saisit des in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-la-bruyere/#i_24970

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XVIIe s.

  • Écrit par 
  • Patrick DANDREY
  •  • 7 323 mots

Dans le chapitre « Les moralistes »  : […] Cette dimension morale que présentent aussi le théâtre de Racine ou la poésie de La Fontaine accorde au xvii e  siècle français une place éminente dans la longue histoire de la connaissance de soi, qui avait pris son essor lointain dans la Grèce antique. Un grand héritier de Socrate, Montaigne, veille d’ailleurs aux portes du siècle où la question […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-francaise-xviie-s/#i_24970

Voir aussi

Pour citer l’article

Christian BIET, « LES CARACTÈRES, Jean de La Bruyère - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-caracteres/