DICKSON LEONARD EUGENE (1874-1954)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien américain, né à Independence dans l'Iowa et mort à Harlingen, dans le Texas. Dickson fit ses premières études à l'université du Texas, avant de les poursuivre à Chicago, à Leipzig et à Paris. Il enseigna à l'université de Chicago de 1900 jusqu'en 1941, date de sa retraite. Il fut membre de la National Academy of Sciences (1913), de la London Mathematical Society et président de l'American Mathematical Society, en 1916. L'œuvre mathématique de Dickson fut très prolifique (285 écrits, dont 18 ouvrages) et consacrée à l'algèbre et à la théorie des nombres.

En algèbre, les travaux de Dickson portent sur l'étude des groupes linéaires (Linear Groups with an Exposition of the Galois Field Theory, 1901), sur la théorie des corps finis, sur les invariants algébriques (Algebraic Invariants, 1914), et sur les algèbres (Algebras and their Arithmetics, 1923).

En arithmétique, Dickson publie une monumentale History of the Theory of Numbers (1919-1923), en trois volumes. Citons, parmi ses nombreuses recherches, une généralisation du petit théorème de Fermat, des études sur les nombres parfaits et abondants, sur le grand théorème de Fermat, sur la théorie arithmétique des formes quadratiques ; de plus, Dickson apporte une contribution essentielle au problème de Waring.

—  Jacques MEYER

Écrit par :

Classification


Autres références

«  DICKSON LEONARD EUGENE (1874-1954)  » est également traité dans :

DIOPHANTIENNES ÉQUATIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COLLIOT-THÉLÈNE, 
  • Marcel DAVID, 
  • Universalis
  •  • 6 374 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Coniques »  : […] L'équation : où l'on peut supposer a , b et c sans facteurs carrés et premiers entre eux deux à deux, conduit à un théorème de Legendre : une condition nécessaire et suffisante de résolubilité est que a , b , c ne soient pas de même signe et que −  bc , −  ca et −  ab soient respectivement résidus quadratiques de a , b et c (un résidu quadratique de α est un entier β premier avec α tel que x 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equations-diophantiennes/#i_50946

Pour citer l’article

Jacques MEYER, « DICKSON LEONARD EUGENE - (1874-1954) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonard-eugene-dickson/