LEIRIS & CO (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans l’amitié des peintres

L’expérience surréaliste de Michel Leiris est richement illustrée, après la rencontre sans aucun doute déterminante du milieu Kahnweiler à Boulogne et de Max Jacob (Gris, Masson, Lascaux, sa future épouse Louise, dite Zette), puis celle non moins décisive des amis de la rue Blomet, Miró, Tual, Jouhandeau, Limbour, Salacrou, Desnos. Les pages (rarement montrées) de la chronique graphique tenu par Élie Lascaux, les photographies d’époque et les manuscrits du journal ou des écrits surréalistes attestent du caractère séminal de cette période dans la formation intellectuelle et sociale de l’écrivain. Quant aux toiles splendides d’André Masson, aux teintes obscurcies de sous-bois ou de caverne amicale, elles multiplient parmi des buveurs, fumeurs et joueurs de cartes les facettes de ce crâne arrondi partout identifiable, portrait de l’écrivain en ami du cubisme et fraternel complice. Sur le même palier, Miró se détache par une toile importante de l’automne 1924, cette Baigneuse dont l’auteur fit l’acquisition, fait rarissime dans le cours d’une vie constamment placée sous l’égide de la peinture et des amitiés d’atelier. Avec Giacometti dès 1925, Wifredo Lam en 1939, Francis Bacon après 1965, le lien est si fort qu’il conditionne à la fois l’écriture, la pensée et l’expérience vitale. Avec l’appui du musée du Quai Branly, associé à cette exposition, c’est le fantôme intime et révolté d’une Afrique et d’Antilles aux transferts culturels sans fin qui accueille le visiteur, tout comme saute aux yeux l’ampleur du travail d’écriture, dont les archives déposées à la Bibliothèque littéraire Jacques-Doucet et ici exposées portent un témoignage patent. Au fantôme chaleureux de l’autobiographe et de l’amateur de peinture, des artistes contemporains associent enfin leur adresse plutôt qu’un hommage trop attendu (Jean-Michel Alberola, Camille Henrot, Marcel Miracle, Miquel Barceló, Mathieu Abonnenc, Kader Attia). À l’occasion de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Pau et des pays de l'Adour, faculté de Bayonne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre VILAR, « LEIRIS & CO (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leiris-et-co/