WĀDI'N NATRŪN LE

Situés à environ 80 kilomètres du Caire, les quatre monastères du Wâdi'n Natrûn (anciennement Scétis) sont les restes impressionnants et encore vivants d'une série de monastères et de cellules, s'étendant actuellement sur environ 50 kilomètres selon une direction nord-ouest - sud-est. Trois d'entre eux ont été fondés à la fin du ive siècle, le quatrième au vie siècle. Ils connurent une période de grande prospérité, du viie au ixe siècle. Néanmoins, ils ont été largement reconstruits, car ils furent saccagés et pillés six fois de 407 au xie siècle. C'est d'ailleurs pour cette raison que, au ixe siècle, le patriarche Shenoute les entoura d'une haute enceinte.

Le Deir Abu Makar, tout à fait au sud, a pour origine la construction d'une église et de cellules par Macaire lui-même, fondateur de Scétis (env. 330). Il fut la résidence des patriarches coptes au vie siècle. On y compte sept églises, dont quatre dans la tour. Celle-ci servait de refuge ultime en cas d'attaque et abrite une église dédiée à saint Michel, caractéristique des monastères coptes. L'église principale de Saint-Macaire remonte sans doute à l'époque fatimide. Elle est constituée d'un narthex et d'une salle de prières transversale. Les deux sanctuaires carrés à coupoles sur trompes portent encore des vestiges de peintures. Une iconostase et deux vantaux de portillons sont datés des xe-xie siècles.

Le Deir Baramus, le plus septentrional, a reçu son nom (du copte Pa-Romeos, « des Romains ») des deux fils de l'empereur Valentinien, Maximus et Domitius, qui embrassèrent en ce lieu la vie ascétique. Il comporte cinq églises, dont la plus importante, consacrée à la Vierge Marie, est constituée de trois sanctuaires à coupoles sur trompes et possède une iconostase d'époque fatimide. La tour (viie s. ?) abrite une église dédiée à saint Michel.

Dans le Deir Anba Bishoï, on compte cinq églises, dont l'église Saint-Michel dans la tour (xiie s. ?) : la salle transversale et les trois sanctuaires forment u [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Marie-Hélène RUTSCHOWSCAYA, « WĀDI'N NATRŪN LE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-wadi-n-natrun/