LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY, Oscar WildeFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La beauté du diable

Dorian Gray est un jeune dandy d'une grande beauté, perpétuellement en quête de plaisirs. Lorsqu'il aperçoit le portrait que son ami Basil Hallward a fait de lui, il fait le vœu d'être toujours semblable à cette image de jeunesse rayonnante. Son vœu est exaucé : Dorian Gray a beau sombrer peu à peu dans le vice, son visage demeure d'une pureté inaltérable. Mais le portrait, reflet de la noirceur de son âme, vieillit et devient de plus en plus grimaçant. Encouragé par lord Henry Wotton, un dandy cynique, Dorian Gray mène une existence de plus en plus dépravée : il repousse sa fiancée, Sibyl Vane, une jeune actrice dont l'amour aurait pu le sauver, et conduit la jeune femme au suicide. Dès lors, le destin de Dorian Gray est scellé : « Il sentait que le moment était véritablement venu pour lui de faire un choix. Mais son choix n'avait-il pas déjà été fait ? Oui, la vie avait décidé pour lui – la vie, mais aussi la curiosité infinie qu'il portait à la vie. Jeunesse éternelle, passion sans limites, plaisirs subtils et secrets, joies sauvages et péchés plus sauvages encore : il lui fallait tout cela. Au portrait de porter le fardeau de sa honte, voilà tout. » De péché en péché, le héros finit par commettre l'irréparable et, dans un accès de fureur, assassine Basil parce que celui-ci lui reproche sa conduite. Mais Dorian Gray n'est pas seulement bourreau : il est aussi une victime de la fatalité et de son vœu impossible de jeunesse éternelle. Et lorsque, désespéré, il frappe le portrait, c'est lui qui s'effondre, mort, tandis que son visage prend en quelques secondes l'apparence la plus atroce.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY, Oscar Wilde  » est également traité dans :

WILDE OSCAR (1854-1900)

  • Écrit par 
  • Diane de MARGERIE
  •  • 1 774 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une hérédité complexe »  : […] L'hérédité et l'éducation jouent un rôle particulièrement important dans la vie d'Oscar Wilde : sa mère, Jane Francisca Elgee, ardente poétesse qui avait choisi comme pseudonyme Speranza, collaborait au journal nationaliste irlandais The Nation quand un procès retentissant mit fin à ses activités littéraires. Comme d'autres furent accusés d'avoir composé les appels aux armes dont elle était l'aut […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marie-Gabrielle SLAMA, « LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY, Oscar Wilde - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/le-portrait-de-dorian-gray/