LE PARTI PRIS DES CHOSES, Francis PongeFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est par Le Parti pris des choses, recueil de trente-deux poèmes écrits entre 1924 et 1939 et publié en 1942, que Francis Ponge s'est fait connaître comme poète. Deux ans plus tard, en 1944, Sartre, donnera un article – « L'Homme et les choses », repris plus tard dans Situations I » – dans lequel il salue la méthode à l'œuvre dans ce recueil, méthode inaugurée et pratiquée par Husserl et les phénoménologues : retourner « aux choses mêmes ». Cependant, même si son œuvre fut commentée par des philosophes (outre Sartre, il faut mentionner Henri Maldiney), rien n'est plus étranger à Ponge que le souci de théoriser. « Penser n'est pas raisonner, disait Braque. Il avait raison, c'est peser », note-t-il dans L'Atelier contemporain (1977). Peser, prendre la mesure, se mesurer à, tel est un des sens d'une entreprise qui refuse violemment les idées toutes faites, les vues de surplomb, les sujets traditionnels, les formes préfabriquées. Paraphrasant l'écrivain Joë Bousquet, on pourrait dire que Ponge cherche d'abord à « dire les choses dans le regard qu'elles nous font ».


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LE PARTI PRIS DES CHOSES, Francis Ponge  » est également traité dans :

DESCRIPTION, notion de

  • Écrit par 
  • Elsa MARPEAU
  •  • 987 mots

La description permet de donner à voir en imagination, grâce au langage. Elle constitue une pause, un contretemps dans le flux du récit. Sa finalité représentative semble ainsi l'opposer aux visées narratives de ce dernier. Toutefois, cette distinction théorique est plus complexe dans la pratique, où il s'avère parfois malaisé de distinguer récit et description. C'est pourquoi, selon Gérard Genet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/description-notion-de/#i_24631

PONGE FRANCIS (1899-1988)

  • Écrit par 
  • Michel COLLOT
  •  • 2 416 mots

Dans le chapitre « Un itinéraire exemplaire et original »  : […] Né à montpellier dans une famille protestante nîmoise, et ayant vécu son enfance à Avignon, Ponge dit avoir gardé de ses premières années une « double imprégnation », sensible et intellectuelle, au contact de la nature méditerranéenne et des monuments de la culture latine. Il a découvert très tôt dans la bibliothèque de son père le Littré , qui restera pour lui un instrument de travail privilégié. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-ponge/#i_24631

Pour citer l’article

Francis WYBRANDS, « LE PARTI PRIS DES CHOSES, Francis Ponge - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-parti-pris-des-choses/