NORÉN LARS (1944- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Alors qu’il a moins de vingt ans, Lars Norén, né le 9 avril 1944 à Stockholm de parents hôteliers, amorce une vocation littéraire qui s’exprime d’abord dans un registre poétique avec la publication en 1963 de Syrener, snö (« Lilas, neige »), recueil d’inspiration surréaliste. Interné à la suite d’une crise de schizophrénie après la mort de sa mère, il n’en continue pas moins à écrire et publie, dès sa convalescence, Encyklopedi (1966), puis Stupor (1968), qui se caractérisent par une écriture violente et éclatée et amorcent sa notoriété. Les recueils de poésie se succéderont régulièrement jusqu’en 1980, année où il publie Le Cœur dans le cœur. Il écrit également deux romans, situés dans la capitale suédoise, qui racontent une jeunesse marginale placée sous une surveillance permanente : Les Apiculteurs (1970) dont les protagonistes vivent de petits larcins et Au ciel souterrain (1972), où l’homosexualité croise la prostitution.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  NORÉN LARS (1944- )  » est également traité dans :

DRAME - Les écritures contemporaines

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SARRAZAC
  •  • 6 547 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Déconstruction/Reconstruction »  : […] S'il est un écrivain de théâtre qui, tout au long de sa carrière, fut préoccupé par le libre jeu, au sein de chaque œuvre, du lyrique et de l'épique avec le dramatique et par cette perspective d'assemblage, de métissage que l'on peut nommer la tendance rhapsodique du théâtre moderne, c'est bien Heiner Müller. Plus que tout autre, cet héritier direct de Brecht entretient avec son aîné un rapport qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drame-les-ecritures-contemporaines/#i_46292

SUÈDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Michel CABOURET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Claude MAITROT, 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN, 
  • Jean PARENT
  • , Universalis
  •  • 35 810 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Une exubérante vitalité »  : […] Il en va des lettres suédoises depuis une vingtaine d'années comme de leurs homologues scandinaves : elles se caractérisent par leur foisonnement, leur diversité, leur ouverture. Là comme ailleurs dans le Nord, l'observateur est frappé par la vitalité d'une littérature pourtant fermement établie sur des assises maintenant au moins centenaires. Ajoutons qu'une bonne part de ces auteurs se sont refu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suede/#i_46292

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean CHOLLET, « NORÉN LARS (1944- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lars-noren/