LA GALAXIE GUTENBERG, Marshall McLuhanFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une réception entre chaud et froid

Autant l'ouvrage valut à son auteur une notoriété immense et immédiate dans les pays anglo-saxons, où il devint un véritable phénomène de mode, autant l'accueil qu'on lui réserva en France fut plutôt froid. Les critiques portèrent tant sur sa forme que sur son contenu. Donnée comme « le seul moyen efficace de faire apparaître les opérations causales en histoire », la « méthode mosaïque » répond pourtant mal, malgré la référence à Claude Bernard, aux exigences de la logique argumentative, aux règles classiques d'administration de la preuve et au principe de non-contradiction. Témoignant d'une démarche excessivement empiriste, plus littéraire que scientifique, La Galaxie Gutenberg repose sur une technique d'écriture qui pratique le mélange des genres et des références, de la citation savante au calembour et à l'anecdote, et où les allusions, les analogies, les métaphores et les associations libres semblent tenir lieu de démonstration.

Par ailleurs, bien que nul n'ait contesté vraiment l'hypothèse d'une connexion forte entre l'imprimerie et notre civilisation, l'évolutionnisme qui sous-tend sa mise en œuvre déplut, tant par ses ambitions théoriques démesurées évoquant les anciennes synthèses sociologiques (Auguste Comte, Oswald Spengler...) que par la surestimation du facteur technologique. De même, tout en soulignant l'intérêt de relier le contenu du message à la forme variable qu'il prend selon le support de diffusion choisi, on contesta l'idée de réduire pour chaque âge le pouvoir d'action du médium à un seul sens, au détriment d'un bouleversement plus global du système perceptif.

Référence néanmoins incontournable, l'ouvrage trouvera, dans Pour comprendre les médias, un prolongement avec les développements consacrés à l'âge électronique, l'analyse prenant une tournure prophétique et utopique dans Guerre et paix dans le village planétaire (1968).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteur en sociologie, D.E.A. de philosophie, maître de conférences à l'université de Paris V-Sorbonne

Classification


Autres références

«  LA GALAXIE GUTENBERG, Marshall McLuhan  » est également traité dans :

MCLUHAN MARSHALL (1911-1980)

  • Écrit par 
  • François VIEILLESCAZES
  •  • 484 mots

Né à Edmonton (Alberta), le Canadien McLuhan fait des études d'ingénieur puis de littérature moderne à l'université de Manitoba. Lors d'un séjour à Trinity University (Cambridge, Massachusetts), où il lit James Joyce, Ezra Pound, T. S. Eliot, au début des années 1930, il se convertit au catholicisme. Professeur de littérature, il s'intéresse aux problèmes du symbolisme et leur consacre une thèse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marshall-mcluhan/#i_36882

Pour citer l’article

Éric LETONTURIER, « LA GALAXIE GUTENBERG, Marshall McLuhan - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-galaxie-gutenberg/