LA DUCHESSE D'AMALFI, John WebsterFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jouée sans doute en 1613, mais publiée en 1623, La Duchesse d'Amalfi est une tragédie qui puise aux mêmes sources que ces méditations baroques sur la mort que furent les vanités. Elle est le chef-d'œuvre de John Webster (1580-1625), par ailleurs auteur d'une autre tragédie dans la même veine, Le Démon blanc (1611), mais aussi de comédies satiriques dans la tradition de la « comédie urbaine » (city comedy) pratiquée notamment par Jonson, Dekker, Marston, Tourneur ou Fletcher. Webster apporte à La Duchesse d'Amalfi le ton grinçant et la misogynie propres à de telles comédies. Mais d'une novella italienne publiée par Bandello qui retrace l'histoire d'Antonio Bologna à Milan au début du xvie siècle, il fait une somptueuse tragédie de la cruauté et de la déréliction dans une Italie de toutes les corruptions.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : agrégée d'anglais, ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, maître de conférences à l'université de Paris-VIII-Saint-Denis

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Line COTTEGNIES, « LA DUCHESSE D'AMALFI, John Webster - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-duchesse-d-amalfi/