LA CHAPELLE-AUX-SAINTS, site préhistorique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 8 août 1908, les trois frères Bouyssonie découvraient dans une petite grotte de Corrèze, connue depuis 1905, le squelette presque complet d'un Néandertalien. Les observations réalisées au cours des travaux de dégagement leur permettaient d'affirmer qu'il s'agissait d'une inhumation volontaire. Ils apportaient la preuve que les Néandertaliens, artisans du Moustérien, considérés alors comme une espèce intermédiaire entre l'homme et le singe, enterraient leurs morts.

Le retentissement causé par cette découverte, qui divisa la communauté scientifique, fut tel que ce gisement acquit une renommée internationale à l'égal des quelques sites fondamentaux qui jalonnent l'histoire de l'humanité.

Paradoxalement, aucune nouvelle recherche archéologique n'y fut entreprise après 1908. Heureusement, la reprise des fouilles, en 1999, a apporté de nombreux éléments permettant de reconsidérer l'étendue du site et la durée de son occupation par les populations préhistoriques. Les résultats les plus importants sont la mise en évidence à proximité immédiate de la cavité qui livra la sépulture, d'une série de grottes contenant du matériel archéologique et des indices de fréquentation par les hyènes. Devant l'une de ces cavités, un niveau archéologique constitué par une accumulation d'industrie lithique, d'os brisés mais aussi d'os brûlés confirme de manière certaine que, contrairement aux interprétations admises jusqu'alors, le site a servi d'habitat aux Néandertaliens. En outre, des indices plus ténus et plus diffus mais incontestables attestent de la fréquentation des lieux à l'extrême fin du Paléolithique moyen ou au tout début du Paléolithique supérieur ainsi qu'à la fin du Paléolithique supérieur.

—  Jean-Pierre MOHEN

Écrit par :

  • : conservateur général du patrimoine, directeur de la rénovation du musée de l'Homme

Classification


Autres références

«  LA CHAPELLE-AUX-SAINTS, site préhistorique  » est également traité dans :

NÉANDERTALIENS ou NÉANDERTHALIENS ou HOMME DE NÉANDERTAL

  • Écrit par 
  • Bernard VANDERMEERSCH
  •  • 4 799 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les Néandertaliens : évolution des idées »  : […] Les premières découvertes de fossiles de Néandertaliens ont été faites à Engis, en Belgique, en 1830, puis à Gibraltar en 1848 . Mais, sur le moment, elles passèrent totalement inaperçues. Ce n'est qu'en 1856 que les Néandertaliens firent leur entrée dans l'histoire avec la découverte d'un squelette dans une petite grotte du vallon de Neander (Neandertal), à proximité de la ville de Düsseldorf (Rh […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neandertaliens-neanderthaliens/#i_28870

PALÉOLITHIQUE

  • Écrit par 
  • Denise de SONNEVILLE-BORDES
  •  • 10 674 mots

Dans le chapitre « Vie communautaire et cultes »  : […] Les groupes moustériens habitent dans des grottes et des abris ou en plein air, sans qu'on puisse établir dans ce dernier cas s'il s'agit de résidences secondaires ou principales. En France, l'occupation des grottes et abris est générale. L'homme y vivait plus casanièrement qu'on ne le supposait. Loin de suivre perpétuellement les rennes dans leurs longues migrations, analogues à celles que parcou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleolithique/#i_28870

Pour citer l’article

Jean-Pierre MOHEN, « LA CHAPELLE-AUX-SAINTS, site préhistorique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-chapelle-aux-saints-site-prehistorique/