L'ODEUR DE LA PAPAYE VERTE, film de Tran Anh Hung

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tran Anh Hung est né sous une bonne étoile, en 1962, à Danan au Vietnam. Il émigre en France alors qu'il a douze ans. Tran intègre plus tard la prestigieuse école des opérateurs de l'image et du son, l'école Louis-Lumière, et en sort diplômé, avec un premier court-métrage, La Femme mariée de Nam Xuong (1987). L'année suivante, il rencontre le jeune producteur Christophe Rossignon qui vient de fonder la société Lazennec et produit aussitôt son second court-métrage La Pierre de l'attente puis, deux ans plus tard, un premier long-métrage, L'Odeur de la papaye verte (Mui du du xanh), dont l'action est située au Vietnam en 1951. Le film obtient le prix de la caméra d'or à Cannes, et le césar du meilleur premier film. En deux courts-métrages et un seul long, Tran Anh Hung est devenu, à trente et un ans, le réalisateur franco-vietnamien le plus célèbre du monde. Son second film, Cyclo (Xich lo), obtient le lion d'or à Venise en 1995 et le troisième, À la verticale de l'été (Mua he chieu thang dung, 2000) est sélectionné à Cannes dans la compétition officielle. Tran Anh Hung, grâce à cette série miraculeuse, va s'efforcer de développer la production cinématographique dans son pays d'origine et d'y aider les nouveaux cinéastes.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Michel MARIE, « L'ODEUR DE LA PAPAYE VERTE, film de Tran Anh Hung », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-odeur-de-la-papaye-verte/