L'HOMME DIFFICILE (H. von Hofmannsthal)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De Hugo von Hofmannsthal, né et mort à Vienne (1874-1929), nous avons longtemps eu en France une vue brouillée par sa collaboration avec Richard Strauss, son compatriote, pour lequel il écrivit notamment les livrets d'Elektra et du Chevalier à la rose. Mais l'œuvre de Hofmannsthal, très diverse, est loin de se réduire à cela, comme en témoigne la célèbre Lettre de lord Chandos. Il fut d'abord un poète, ami de Schnitzler, Stefan George, Walter Benjamin, Charles Du Bos... Célèbre très jeune, il renonce, dès la trentaine, à la poésie pour « ne pas s'alanguir dans le mysticisme ». Il est critique littéraire, traducteur-adaptateur (Molière, Goldoni), ce qui lui permet déjà de prendre en compte « l'altérité charnelle de l'autre ». Mais c'est essentiellement à l'écriture théâtrale qu'il se consacre, passant de tragédies à l'antique par le sujet ou la manière à des drames symbolistes ou baroques, pour penser enfin qu'« après la guerre, il faut écrire des comédies ». La hantise de la mort, un pessimisme de toujours entretenu par l'air du temps et un retour au mysticisme font cependant de ses dernières œuvres des comédies bien particulières : « Il faut dissimuler la profondeur. Où çà ? À la surface. » Seuls deux de ses drames, l'un symboliste, Venise sauvée (1902), l'autre baroque, La Tour (1925-1927), hommage à Calderón, avaient été créés en France.

C'est de la Première Guerre mondiale et de son retentissement dans le psychisme du protagoniste, Hans Karl Bühl (Andrzej Seweryn), que L'Homme difficile porte témoignage. Par là, bien que de caractère intimiste – sauf à considérer l'importance de la distribution –, la pièce s'inscrit dans l'histoire d'un pays passant, après la défaite, du rang de vaste empire à la condition d'État d'importance secondaire. Perte dont la haute société viennoise ne semble pas s'aviser, préférant s'étourdir, comme avant, de bals, d'intrigues amoureuses et de rang à soutenir. Le deuxième acte, une coméd [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses, critique dramatique de Regards et des revues Europe, Théâtre/Public, auteur d'essais sur le théâtre

Classification

Pour citer l’article

Raymonde TEMKINE, « L'HOMME DIFFICILE (H. von Hofmannsthal) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-homme-difficile/