L'APOCALYPSE (Dürer)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dürer (1471-1528) n'est pas le premier artiste à avoir eu recours à la gravure sur bois. Apparue à la fin du xive siècle, c'est la plus ancienne technique de l'histoire de l'estampe occidentale. Mais c'est grâce à lui que la gravure sur bois acquiert le statut d'œuvre d'art (L'Apocalypse est aussi le premier livre d'artiste, pour lequel Dürer a été son propre éditeur). Cette suite de quinze planches illustrant le texte de l'évangéliste Jean, inaugure la carrière de graveur de Dürer qui devait durer trente ans. Elle a été immédiatement considérée comme un chef-d'œuvre. Il est très probable que l'artiste a, contrairement à une pratique courante dans les ateliers, non seulement donné les dessins originaux, mais également gravé lui-même les planches, aucun technicien n'ayant été capable de transcrire fidèlement ses compositions. Dürer avait terminé en 1490 son apprentissage chez le peintre et graveur Michael Wolgemut et avait voyagé ensuite dans l'Allemagne rhénane (1490-1494) puis en Italie (1494-1495). À son retour à Nuremberg, la mise en œuvre de L'Apocalypse lui prit deux ans (1496-1498). Il devait en publier, en 1511, une seconde édition, très légèrement modifiée.

Dürer, «Jean dévorant le Livre de Vie», planche de l'Apocalypse

Dürer, «Jean dévorant le Livre de Vie», planche de l'Apocalypse

photographie

Albrecht Dürer, «Jean dévorant le Livre de Vie», planche X de l'Apocalypse. 1496-1498. Monogramme de l'artiste en bas au centre. Gravure sur bois, 39 cm X 28,5 cm. 

Crédits : AKG

Afficher

—  Barthélémy JOBERT

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Barthélémy JOBERT, « L'APOCALYPSE (Dürer) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-apocalypse/