KREJČA OTOMAR(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Acteur et metteur en scène tchèque de théâtre. Otomar Krejča est né en 1921 à Prague. Il se fait d'abord connaître comme acteur et se produit notamment au Théâtre national de Prague. C'est à partir de 1956 que commence sa carrière de metteur en scène. Au Théâtre national, dont il assume la direction, il monte aussi bien des classiques que des contemporains en privilégiant « l'identification avec la fable et le personnage » et en accordant au texte une place primordiale. En 1965, il crée sa propre troupe, Za Branou (« Derrière la porte »), au palais Adria situé au centre de Prague. Parallèlement aux créations qui font de ce lieu un des centres de la vie artistique (notamment Ivanov de Tchekhov et Lorenzaccio de Musset), la troupe voyage et se fait connaître dans toute l'Europe. À l'époque du gouvernement dirigé par Dubcek, Otomar Krejča sera nommé président de l'Union des artistes de théâtre. Mais tout change avec la fin du Printemps de Prague et le début de la normalisation. En 1971, il est destitué de son poste de directeur. En 1972, Za Branou est fermé sur ordre de l'État. Le metteur en scène devra attendre deux années avant de pouvoir à nouveau travailler dans son pays. Il se résout par la suite à quitter la Tchécoslovaquie. Après un passage au Schauspielhaus de Düsseldorf en 1978, il devient directeur artistique de l'Atelier théâtral de Louvain-la-Neuve. En 1978, à l'occasion du festival d'Avignon il donne une mise en scène mémorable de En attendant Godot, de Beckett, dans la cour d'honneur du palais des Papes. En 1980, il monte également Les Trois Sœurs et La Mouette de Tchekhov. En 1990, après la chute du régime communiste, Otomar Krejča rentre à Prague et rouvre Za Branou en présentant La Cerisaie de Tchekhov. Malheureusement, cette tentative de refondation échoue au bout de quatre ans. Krejca n'en continue pas moins de travailler à de nouvelles mises en scène, notamment le Faust de Goethe et Minetti de Thomas Bernhard.

—  Universalis

Classification

Autres références

«  KREJCA OTOMAR (1921-2009)  » est également traité dans :

KREJČA OTOMAR

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 562 mots

Avant de devenir metteur en scène, Otomar Krejča avait connu une brillante carrière d'acteur. Au Théâtre national de Prague (Národni Divadlo), il avait interprété notamment les rôles d'Othello, de dom Juan, de Warwick dans la Sainte Jeanne de G. B. Shaw. À partir de 1956, ses mises en scène embrassent […] Lire la suite

SOCIALISTES ART DANS LES PAYS

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED, 
  • Louis MARCORELLES, 
  • Jean-Jacques NATTIEZ
  •  • 12 580 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Hommes et styles »  : […] Si l'observateur ne pouvait manquer d'être frappé par le haut niveau technique des théâtres socialistes et par la grande qualité professionnelle de leurs comédiens, il constatait aussi qu'ils n'avaient pas assez d'éléments en commun pour former un tout unique et cohérent. Car il existait autant de styles que de metteurs en scène notoires dans les démocraties populaires : force était de remarquer q […] Lire la suite

Pour citer l’article

« KREJČA OTOMAR - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/krejca-o/